UA-108877952-1

- Page 2

  • Péril sur l'indemnisation amiable des accidents médicaux : Des associations alertent !

    Photo bloc opératoire, Nevit Dilmen, jpgOnze associations dont l'APF s'inquiètent dans un communiqué de voir l'indemnisation amiable des accidents médicaux en danger. Elles demandent que le référentiel ONIAM soit réévalué.

    En effet, la voie amiable est en train de devenir une indemnisation low cost !

    Il faut sauver ce dispositif amiable qui offre une triple garantie : rapidité, gratuité, équité.

    Clairement, c’est l’équité avec l’indemnisation judiciaire qui est en danger. Il faut donc réévaluer le référentiel d’indemnisation de l’ONIAM *. 

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

    *ONIAM : Office National d'Indemnisation des Accidents Médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales

    Source : reflexe-handicap.org, photo : Nevit Dilmen


    podcast

  • Projet e-SUNET* : Soutenir les familles de personnes en situation de handicap, par la formation en ligne

    Visuel e-SUNET, jpg

    Un projet qui semble intéressant pour les familles isolées :

    L’INS HEA* a participé à la réunion du lancement du projet « eSUNET* » qui s’est déroulée à Athènes au mois de Janvier 2014.; ce projet, partant du constat d’une carence en formation des familles et aidants des personnes handicapées, vise à mettre à leur disposition des modules de formation à distance, spécifiques à chaque type de déficience et à accroître leurs compétences.

    L'INS HEA* va proposer une formation en ligne, ouverte à tous, dès le mois de mai 2015.

    Il est assez fréquent en Europe que les personnes handicapées ne reçoivent pas les soins nécessaires en institution. Elles sont entourées de façon informelle dans leurs foyers par un membre de leur famille (parents, enfants, famille élargie…). Toutefois, ces membres de la famille n'ont pas reçu de formation adéquate sur la façon de s’occuper d’une personne handicapée et ne savent pas toujours comment faire.

    Le projet eSUNET, après avoir analysé toutes ces questions, vise au développement d'un réseau complet et d’outils informatiques afin de soutenir et accompagner les familles des personnes handicapées à travers des cours d'apprentissage à distance et une plate-forme de communication interactive.

    Pour en savoir plus : www.inshea.fr

    *INS HEA : Institut d'enseignement supérieur et de recherche Handicap et besoins éducatifs  particuliers

    *e-SUNET : Sustainable Network for the families of disabled people through e-learning


    podcast

     

  • Le guide Têtu + aborde des question liées au handicap

    Le guide gratuit d'information sur le VIH et les hépatites Têtu+ vient d'être mis en ligne en PDF.

    Couverture Têtu+, jpgCe gros guide de 112 pages parle de droits, de santé, d'accès aux soins en prison, de bien-être, de traitements et de handicap : " Si vous êtes en situation de handicap, on ne doit pas vous infantiliser, chacun doit vous considérer comme un sujet, une personne capable de désir et d’exercer son libre arbitre....Le regard des professionnels, dans les lieux d’accueil, est en train de changer, mais on trouve encore, hélas, des établissements où la sexualité est interdite..."

    Avec des témoignages, des guides sur la vie courante, des tribunes libres, des questions clés et des réponses d'experts, une enquête, etc.. il est "destiné aux personnes vivant avec le VIH, et /ou avec une hépatite B ou C, à leurs proches et à tous ceux qui souhaitent s’informer sur le sida et les hépatites."

    Avec notamment des contributions d’experts de Sida Info Service comme le docteur Michel Ohayon, directeur du centre de santé sexuelle Le 190, François Crochon, sexologue clinicien, chef de mission du CeRHeS*, ou encore les juristes de la ligne Sida Info Droit.

    *CeRHeS : Centre Ressources Handicaps et sexualités

    Télécharger le guide Têtu+

    Sources : Cerhes.org


    podcast

     

  • Passagers handicapés : easyJet lance une charte européenne selon Air-journal

    Vu sur Air-journal.fr :

    Photo avion EasyJet, Dom0803, jpg"La compagnie aérienne low cost easyJet a dévoilé [le 21 avril] une charte paneuropéenne pour les passagers à mobilité réduite, visant à rendre plus cohérente et universelle l’application de leurs droits en particulier dans les aéroports du continent....: elle contient des recommandations concrètes pour les aéroports, les compagnies aériennes et les politiques pour faire appliquer de façon plus consistante et universelle les droits déjà définis par la législation européenne....

    La Charte d’easyJet entend donc fournir un guide ... sur qui est responsable de quoi à chaque étape du voyage ...

    Cette charte est basée sur les « leçons apprises » par le groupe, explique easyJet qui précise transporter chaque jour « environ 1000 passagers nécessitant une assistance spéciale », soit plus de 350 000 passagers par an sur l’ensemble de son réseau."

    Cette compagnie avait été condamnée à plusieurs reprises pour discrimination à raison du handicap ( voir l'article defenseurdesdroits.fr )

    Source et article complet : Air-journal.fr, Photo: Dom0803


    podcast

  • Pas d’AdAP pour le secteur déréglementé des autocars, selon Maire-info

    Dans un article paru sur Maire-info.com, on apprend que :

    Photo Bus RATP accessible, J-L Zimmermann"Dans le cadre de l’examen du projet de loi Macron, le Sénat a adopté hier un amendement du gouvernement qui exclut les futures lignes d’autocars longue distance du dispositif Agendas d’accessibilité programmée (Ad’Ap)...Le projet de loi du ministre de l’Économie prévoit de libéraliser le secteur des autocars en autorisant toute entreprise de transport à installer librement une liaison régulière de ville à ville...

    La loi du 13 février 2005 exigeait la mise en accessibilité totale, notamment, des réseaux de transport, avant le 13 février 2015. Cette disposition n’ayant été que très partiellement appliquée, le gouvernement a choisi de donner un délai aux autorités organisatrices : il reste obligatoire de créer un schéma directeur d’accessibilité (SDA), pour fixer la programmation de la mise en accessibilité ...

    Cet amendement dispose donc que les règles relatives aux SDA et aux Ad’Ap ne s’appliquent pas aux nouvelles lignes privées d’autocars....

    L’exposé des motifs précise enfin que « des dispositions légales complémentaires » préciseront les obligations légales auxquelles seront soumis les autocars en matière d’accessibilité....

    La question qui reste posée, en revanche, est celle des points d’arrêt : ces nouveaux services vont forcément utiliser des points d’arrêts existants (gare routières, etc.) lorsqu’ils desserviront ces villes. Qui sera chargé de la mise en accessibilité de ces points d’arrêt ?..."

     

    Source et article complet : maire-info.com, l'amendement en question, Photo : J-L Zimmermann


    podcast