Elections municipales

  • Géopolis : "une démocratie qui ne craint pas les fauteuils roulants"

    Photo Jim Langevin, élu au congrès américain, jpgDans une très bonne suite d'articles de Clara Crochet-Damais paru sur la rubrique Géopolis de France TV Info l'auteure nous parle dans celui-ci des Etas-Unis où :" l’accessibilité au pouvoir des personnes en situation de handicap est une réalité depuis longtemps déjà. La figure historique de Roosevelt n’est pas un emblème resté sans suite."

    "Cela fait tout juste trois lettres et cela change tout. ADA, autrement dit Americans with Disabilities Act, n’est autre que la loi en faveur des Américains handicapés."

    L'auteure nous explique que cette loi empêche toute discrimination envers les personnes handicapées qui sont près de 20 %. Les administrations sont obligées d'assurer l'égalité d'accès à tout service comme les transports, mais aussi la jouissance des biens, services et des installations des lieux publics." Précisément, tout ce que la France a différé dans son plan Handicap 2015". Puis nous dit que les américains sont pragmatiques et habitués à la représentation des minorités.

    L'auteure nous raconte le portrait de Franklin Delano Roosevelt, atteint du syndrome de Guillain-Barré et qui fut le Président des Etats-Unis, élu a quatre reprises, de 1932 à sa mort en 1945. «Il n’est pas étonnant que les Etats-Unis soient en avance sur la France en matière d’intégration d’élus en fauteuil roulant»

    Nous apprenons aussi que beaucoup d'autres acteurs politiques en fauteuil roulant sont élus au niveau local ou fédéral comme James Langevin ( photo), premier tétraplégique élu au congrès américain.

    Source et article complet : Géopolis, Photo : Media dis&dat

     

  • Elections municipales : les engagement de M. Bertrand, Mende

    image de la lettre engagement, M. Bertrand, maire Mende, APF Lozère, jpg Vous trouverez ci-contre les engagements de M. Bertrand, réélu maire de Mende et sénateur de Lozère en réponse à notre questionnaire pour une politique municipale inclusive.

    Pour lire ces engagements, cliquez sur l'image ci-contre.

  • Accessibilité des sites des candidats aux élections municipales : votons pour une amélioration

    Image site baromètre mucipales 2014,opquast.com.jpg Les électeurs en situation de handicap ont-ils le même accès aux informations des sites de campagne des candidats aux élections municipales que les autres citoyens ? Réponse : non. La note moyenne de 49 sites testés dans les dix plus grandes villes de France* est seulement de 3,4 sur 10. Un mauvais résultat révélé par une récente étude du collectif Plus rattaché à Ecedi, l'agence web de communication digitale responsable, et de Temesis, société spécialisée dans la qualité et l'accessibilité du Web. Une initiative également soutenue par l’association Valentin Haüy.

     

    Paris et Bordeaux en ballotage

    .....

    Source et suite de l'article : Faire-face.fr Claudine Colozzi

  • Elections municipales : Candidats, engagez-vous pour l'accessibilité

    Marianne accessible, APFAprès avoir interpellé les candidats sur leur programme, l’APF leur demande de s’engager officiellement pour l’accessibilité de leur ville en signant son appel sur

    www.necoutezpasleslobbies.org

    www.change.org/accessibilite

    Elle les invite ainsi à rejoindre les plus de 110 000 citoyens qui ont déjà dit Oui à l’accessibilité -et Non à 10 ans de plus- en signant cette pétition soutenue par Philippe Croizon.
    Les futurs élus municipaux ne peuvent pas rester sourds à ce combat pour l’accessibilité qui réunit largement les Français en étant ni partisan, ni communautaire et qui est révélateur d'une véritable demande sociale, puisque l'accessibilité profite à de nombreux publics (personnes âgées, parents avec poussette, femmes enceintes, etc.).

    L’APF appelle également les Français à poursuivre et amplifier ce véritable élan de solidarité qui dit aussi l’envie d’égalité et de fraternité, et à interpeller les candidats sur les réseaux sociaux : #LibertéEgalitéAccessibilité

    En février dernier, l’APF sortait son baromètre de l’accessibilité des villes en France avec un constat accablant : à  peine plus de la moitié des écoles et seulement 42% des réseaux de bus accessibles aux personnes en situation de handicap par exemple.
    Or, les municipalités ont un rôle fondamental dans la prise en compte des 10 millions de citoyens en situation de handicap (Chiffre INSEE) et la mise en œuvre d’une politique de proximité du handicap.
    En ce qui concerne l’accessibilité, les municipalités sont en 1ère ligne puisque la liberté d’aller et de venir dépend de leur volontarisme politique en la matière.

    À quelques jours du 2ème tour des élections municipales, l’APF attend donc des candidats un engagement fort et concret pour l’accessibilité de leur ville : la signature de sa pétition pour l’accessibilité sur www.necoutezpasleslobbies.org et www.change.org/accessibilite

  • Elections municipales : les engagements de Mrs Malaval, Blanc et Crouzat

    Après les engagements reçus de M. Bonhomme pour St Alban de Limagnole, voici ceux de Messieurs Guy Malaval élu à Langogne, Jacques Blanc, élu à La Canourgue et Gérard Crouzat, élu à St Etienne Vallée-Française.

    Malaval, Blanc, CrouzatCes engagements pour une société inclusive répondent aux 10 priorités fondamentales pour la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et de leur famille que le Conseil Départemental de l'APF avait posées.

    A Langogne comme à La Canourgue, tous les sièges sont pourvus à l'issue du premier tour. A St Etienne Vallée-Française, seuls 7 sièges sur 15 sont d'ores et déjà pourvus.

     

    Nous remercions les signataires de nous avoir répondu.

    Cliquez sur la photo pour agrandir.