Droit

  • Appel Citoyen à des États-Généraux de la Santé

    Notre système social de santé est notre bien commun. Son devenir ne peut se décider sans nous. Nous refusons de voir ses principes humanistes, de solidarité et d’accès pour tous se déliter en raison de logiques de rentabilité, de tarifications et d’organisation dogmatiques et inadaptées.

    A signer Appel Citoyen à des États-Généraux de la Santé


    podcast
    Icone malvoyant.jpg

     

     

    Lire la suite

  • La Carte Mobilité Inclusion est mise en place en Lozère au 1 juillet

    Qu'est-ce que la Carte Mobilité Inclusion ( CMI )?

    La CMI remplace les anciennes cartes de priorité, de stationnement et d'invalidité.

    Il y a 3CMI différentes :

    1. La CMI Stationnement qui remplace progressivement l'ancienne carte de stationnement
    2. La CMI Priorité qui remplace progressivement l'ancienne carte de priorité
    3. La CMI Invalidité qui remplace progressivement l'ancienne carte d'invalidité.
    • Elles donnent les mêmes avantages que les anciennes cartes.
    • Elles sont attribuées sous les mêmes conditions que les anciennes cartes.
    • Comme auparavant, il est possible de demander des CMI différentes.

    CMI, MDPH, Lozère

    Icone malvoyant.jpg


    podcast


    Source : MDPH Lozère

  • Une victoire pour les personnes en situation de handicap qui font reculer le gouvernement !

    Dessin calcul AAH.jpgComme nous vous l'annoncions ce matin ici même :

    Hier soir, au cours de l’examen de la seconde partie du projet de finances 2016 (PLF) en séance publique à l’Assemblée nationale, le gouvernement a annoncé le retrait de la mesure scandaleuse concernant le calcul de l’AAH !

    Un recul obtenu notamment grâce à une forte mobilisation citoyenne via la pétition initiée par l’APF change.org/HandicapStopIndecence dont le nombre de signataires a doublé en 24h pour atteindre plus de 48 000 soutiens aujourd’hui et à l'intervention de l'APF auprès des différents groupes parlementaires !

    Une victoire teintée d’inquiétudes toutefois puisque le gouvernement demande à ce que ce sujet soit repris dans le cadre de la mission parlementaire sur les minima sociaux confiée à Christophe Sirugue.

    Pour l’APF, il est temps de considérer la création d’un revenu d’existence personnel pour l'ensemble des personnes en situation de handicap (AAH, pensions d’invalidité, rentes accident du travail...) ne pouvant pas ou plus travailler du fait de leur handicap ou de leur maladie invalidante !

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

    Source : http://www.reflexe-handicap.org/

    Icône audidescription.jpg


    podcast

  • AAH et épargne : le gouvernement recule, enfin !

    Recul Réforme AAH.jpgSégolène NEUVILLE, secrétaire d'Etat chargée des Personnes Handicapées et de la Lutte contre l'Exclusion, a d'annoncé aux députés que les intérêts non imposables des comptes d'épargne ne seront finalement pas pris en compte dans le calcul de l'AAH !!

    La pétition de l'APF signée par près de 48 000 personnes aura donc eu un effet évident dans le recul de cette réforme.

    Réjouissons-nous de cette "victoire" et continuons à faire bouger les lignes !

    Merci à vous tous !

    Sources : http://www.faire-face.fr, http://www.lemonde.fr, http://www.liberation.fr, Dessin et texte : dd64pb.blogs.apf.asso.fr

    Icône audidescription.jpg


    podcast

  • Votre prestation de compensation : jusqu'à quel age?

    BANN2.gifLe principe est que la personne doit être âgée de moins de 60 ans au moment de la première demande de prestation de compensation du handicap (PCH) (article L245-1 code de l'action sociale et des familles)

    Cependant, il existe 3 cas où la limite d’âge n’est pas applicable :

    • Les personnes de plus de 60 ans qui répondaient aux critères de handicap pour l’éligibilité à la PC avant 60 ans peuvent solliciter cette prestation avant 75 ans.
    • Les personnes qui bénéficiaient de l’ACTP* et qui souhaitent faire une demande de PCH à la place peuvent solliciter cette prestation à tout âge.
    • Les personnes de plus de 60 ans exerçant toujours une activité professionnelle peuvent solliciter cette prestation sans limite d’âge et sans avoir à justifier de l’existence d’un handicap avant 60 ans.

    S’agissant des renouvellements, les personnes qui ont bénéficié de la prestation de compensation avant 60 ans peuvent continuer d'en bénéficier si elles en remplissent les conditions d'accès et tant qu'elles n'optent pas pour l'allocation personnalisée d’autonomie.

    * ACTP : Allocation Compensatrice pour Tierce Personne

    Source : http://vos-droits.apf.asso.fr

    Icône audidescription.jpg


    podcast