UA-108877952-1

geopolis

  • "Des transports plus accueillants pour les handicapés" sur Geopolis

    Un long article de Clara Crochet-Damais sur Geopolis

    Photo de l'intérieur de l'Irisbus Crossway pour PMR à Prague"Aujourd’hui en France, qu’en est-il pour celui ou celle qui se déplace en fauteuil roulant et qui aspire à ce simple souhait d’aller faire ses courses de fin d’année en autobus ? Et s’il lui prenait la même envie en Europe, à Berlin, Madrid ou Rome ? Y a-t-il une géopolitique du handicap face aux transports en commun ? Géopolis fait le point."

    L'auteure nous parle du monde des transports et plus spécialement de l'autobus et de la voirie qui en dépend : les quais etc...

    Puis elle nous transporte dans le "Le bus et ses étoiles européennes" et nous explique les textes et règlements européennes dont un qui stipule qu' "«personne à mobilité réduite ne peut se voir refuser l’embarquement à bord d’un bateau, d’un bus ou d’un autocar, sauf dans le cas où sa sécurité serait en péril».

    Elle nous parle enfin de l'Autobus français et prévue en 2015, la loi handicap de 2005 qui prévoyait «l’accessibilité à tout et pour tous» en France ne sera pas au rendez-vous officiel.

    Selon elle : "En tout cas, 90% du parc des autobus français sont désormais accessibles."

    Mais il y a du retard : "Car, on l’a vu, il faut aménager l’ensemble de l’espace public, les quais, les trottoirs… Bref, tout ce qui est du domaine des collectivités locales. Et là, les meilleures volontés peuvent se heurter à une vraie difficulté....encore un problème d’accessibilité…Très politique celui là."

    Nous en savons quelque chose ici en Lozère...

    Source et article complet : geopolis.francetvinfo.fr, Photo : Jagro

  • Géopolis : "une démocratie qui ne craint pas les fauteuils roulants"

    Photo Jim Langevin, élu au congrès américain, jpgDans une très bonne suite d'articles de Clara Crochet-Damais paru sur la rubrique Géopolis de France TV Info l'auteure nous parle dans celui-ci des Etas-Unis où :" l’accessibilité au pouvoir des personnes en situation de handicap est une réalité depuis longtemps déjà. La figure historique de Roosevelt n’est pas un emblème resté sans suite."

    "Cela fait tout juste trois lettres et cela change tout. ADA, autrement dit Americans with Disabilities Act, n’est autre que la loi en faveur des Américains handicapés."

    L'auteure nous explique que cette loi empêche toute discrimination envers les personnes handicapées qui sont près de 20 %. Les administrations sont obligées d'assurer l'égalité d'accès à tout service comme les transports, mais aussi la jouissance des biens, services et des installations des lieux publics." Précisément, tout ce que la France a différé dans son plan Handicap 2015". Puis nous dit que les américains sont pragmatiques et habitués à la représentation des minorités.

    L'auteure nous raconte le portrait de Franklin Delano Roosevelt, atteint du syndrome de Guillain-Barré et qui fut le Président des Etats-Unis, élu a quatre reprises, de 1932 à sa mort en 1945. «Il n’est pas étonnant que les Etats-Unis soient en avance sur la France en matière d’intégration d’élus en fauteuil roulant»

    Nous apprenons aussi que beaucoup d'autres acteurs politiques en fauteuil roulant sont élus au niveau local ou fédéral comme James Langevin ( photo), premier tétraplégique élu au congrès américain.

    Source et article complet : Géopolis, Photo : Media dis&dat