UA-108877952-1

accessibilité

  • "Des transports plus accueillants pour les handicapés" sur Geopolis

    Un long article de Clara Crochet-Damais sur Geopolis

    Photo de l'intérieur de l'Irisbus Crossway pour PMR à Prague"Aujourd’hui en France, qu’en est-il pour celui ou celle qui se déplace en fauteuil roulant et qui aspire à ce simple souhait d’aller faire ses courses de fin d’année en autobus ? Et s’il lui prenait la même envie en Europe, à Berlin, Madrid ou Rome ? Y a-t-il une géopolitique du handicap face aux transports en commun ? Géopolis fait le point."

    L'auteure nous parle du monde des transports et plus spécialement de l'autobus et de la voirie qui en dépend : les quais etc...

    Puis elle nous transporte dans le "Le bus et ses étoiles européennes" et nous explique les textes et règlements européennes dont un qui stipule qu' "«personne à mobilité réduite ne peut se voir refuser l’embarquement à bord d’un bateau, d’un bus ou d’un autocar, sauf dans le cas où sa sécurité serait en péril».

    Elle nous parle enfin de l'Autobus français et prévue en 2015, la loi handicap de 2005 qui prévoyait «l’accessibilité à tout et pour tous» en France ne sera pas au rendez-vous officiel.

    Selon elle : "En tout cas, 90% du parc des autobus français sont désormais accessibles."

    Mais il y a du retard : "Car, on l’a vu, il faut aménager l’ensemble de l’espace public, les quais, les trottoirs… Bref, tout ce qui est du domaine des collectivités locales. Et là, les meilleures volontés peuvent se heurter à une vraie difficulté....encore un problème d’accessibilité…Très politique celui là."

    Nous en savons quelque chose ici en Lozère...

    Source et article complet : geopolis.francetvinfo.fr, Photo : Jagro

  • Accessibilité : qui fera quoi à la Direction Départementale des Territoires...

    Capture écran ministère écologie: AdAP, jpgAlors que tous les décrets ne sont pas encore sortis, que l'Ordonnance sur l'accessibilité n'a pas encore été ratifiée par le Parlement, que cette Ordonnance est contestée par plusieurs associations devant le Conseil d'État, le ministère de l'écologie et du développement durable va très vite en besogne car il a déjà sorti un site internet assez bien fait sur les AdAP*, la réglementation, les délais et les prorogations, les Cerfa* ( inexistants ) et la procédure, sur les expertises techniques, les aides financières, savoir identifier un Établissement Recevant du Public, un outil de diagnostic et les correspondants "accessibilité" départementaux où l'on apprend qu'en Lozère 3 correspondants "accessibilité" sont nommés dont 2 pour le cadre bâti et 1 pour la voirie mais aucun pour les transports !!

    *AdAP : Agenda d'Accessibilité Programmée

    *Cerfa : Centre d'enregistrement et de révision des formulaires administratifs

    G. Duyckaerts

  • Député(e)s soyez accessibles, ne ratifiez pas cette Ordonnance !

    Demandez à votre Député(e) que cette Ordonnance ne soit pas ratifiée.

    Où que vous soyez en France, trouvez votre Député (e) en entrant votre code postal, interpellez le en suivant les indications du site. En trois clics.

    Cliquez sur l'image ci-dessous.

    Capture écran accedercestexister.fr , jpg

    L’Association des Paralysés de France invite les citoyens à interpeller leurs député(e)s pour empêcher le recul du gouvernement sur l’accessibilité et garantir le respect de la liberté fondamentale d’aller et venir.

    Pour interpeller votre Sénateur , pour la Lozère c'est ici

  • Demain mercredi 3 décembre à 14 h, tous à Mende pour l'accessibilité

    Appel manif Mende 3 décembre 14 h, jpgDemain, mercredi 3 décembre de 14 h à 17 h, l'APF de Lozère vous appelle à manifester Rond-point des Casernes, pour l'accessibilité universelle.

    Logo Journée internationale des personnes handicapéesCette manifestation, lors de la Journée Internationale des Personnes Handicapées, consistera à bloquer  le carrefour d'entrée de Mende tous les quarts d'heure en distribuant des tracts expliquant notre colère due au manque d'accessibilité dans notre vie quotidienne et contre l'Ordonnance inique créant les AdAP que le Gouvernement doit faire ratifier par le Parlement.

    Cette manifestation se déroulera dans le calme et la détermination.

    Nous ne voulons pas vous importuner en bloquant ce carrefour, nous voulons juste que le Gouvernement nous entende et prenne les dispositions adéquates pour qu'enfin, après plus de quarante ans de lois inappliquées, l'accessibilité universelle devienne réalité.

    Conseil Départemental APF de Lozère, Immeuble Le Mazel, 35 rue du Collège, 48000 Mende

    cd.48@apf.asso.fr

     

  • "La loi sur l'accessibilité à trop petit pas" à lire dans Libération

    Liberation : accessibilité à trop petits pasDans un article de Marie Piquemal, paru dans Libération le 17 novembre ( édition abonnés ), l'auteure rend compte de l'Ordonnance sur l'accessibilité qui doit encore être ratifiée au parlement : "Aller acheter son pain au coin de la rue, prendre le train, ou soyons fous, se rendre dans un tribunal pour défendre ses droits devant un juge… Les citoyens handicapés ne peuvent toujours pas se payer ce luxe en France. Et ils vont devoir encore attendre. Le gouvernement a récemment pris une ordonnance accordant de nouveaux délais aux établissements pour se mettre aux normes. La date limite était pourtant prévue le 1er janvier 2015."

    Marie Piquemal raconte aussi la bataille picrocholine que livre Madame Rojas du collectif "Non au report" contre l'APF et d'autres associations, les accusant de s'être réveillées trop tard car " Elles sont gestionnaires d'établissements, donc utilisent l'argent public.". Ce que conteste Nicolas Mérille, conseiller accessibilité de l'APF : "Comme d'autres associations, on s'est retrouvé pris au piège, le ministère nous a instrumentalisés."

    Celui-ci raconte aussi les régressions de cette ordonnance : en matière de transport, les trop nombreuses dérogations dont celle concernant les copropriétés....

     

    Source : Liberation.fr