21/03/2015

Elections départementales : les retours

Visuel élections départementales 2015, jpgComme nous vous l'avions annoncé le 5 mars, nous avons demandé aux candidats aux élections départementales dont le 1er tour aura lieu demain de s'engager pour la politique du handicap.

 

Nous n'avons reçu que 3 retours favorables ( cliquez sur les noms en bleu pour voir les engagements ) :

 

canton de Chirac :

- Mme Michèle CASTAN et M. Pierre MOREL-A-L'HUISSIER ( UMP )

- Mme Marie-Claude GUERS et M. Jean-François PARDIGON  ( FN )

canton de St Etienne du Valdonnez :

- M. Francis COURTES et Mme Sophie PANTEL ( DVG )

 

Pour le canton de Mende 2,  les candidats Mme Françoise AMARGER-BRAJON et M. Jean-Claude MOULIN ( PS ) sont passés à la délégation APF sans signer l'engagement mais nous ont remis leur programme où il est seulement indiqué que " l'action de la MDPH sera confortée".

 

14:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

20/03/2015

Le Gevaud'hand N°3 est paru

Le journal de la délégation APF de Lozère vient de paraître. 16 pages d'infos plus une double page sur "Touche pas à ma MDPH"

Couverture Gevaud'hand N°3, jpg

 

Au menu :

  • l'Édito
  • Accessibilité, inclusion
  • Vos droits
  • Sensibilisation, communication
  • Renouvellement Conseil Départemental
  • Opérations ressources, Handidon
  • Convivialité
  • En insert "Touche pas à ma MDPH"

Cliquez sur l'image ci-jointe pour le télécharger

17:45 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |

18/03/2015

Tiers-payant, qu'en pensez-vous ? Répondez au sondage de Doctissimo !

L’une des mesures phares du projet de loi relatif à la santé qui sera discuté à partir de demain à l’Assemblée nationale (en commission des affaires sociales et en séance plénière à partir du 31 mars) est la généralisation du tiers-payant.

Photo carte vitale, CNAMTS - GIE SESAM-VitaleConcrètement, cela signifie que les usagers n’auront plus à avancer la part de la consultation médicale prise en charge par l’assurance maladie, ni celle de la complémentaire santé s’ils en ont une. Le tarif de la consultation, à l’exception de la participation forfaitaire de 1€ et de l’éventuel reste à charge, sera versé au médecin par l’assurance maladie et éventuellement la complémentaire. Cette mesure est déjà valable pour l’hôpital, la pharmacie, le laboratoire de ville.

 

Le site Doctissimo a lancé un sondage sur la généralisation du tiers-payant.

Cette mesure suscite en effet une forte opposition des représentants des médecins, qui s’inquiètent d’une « déresponsabilisation des patients ». Les associations d’usagers et de malades considèrent au contraire que c’est une mesure est essentielle pour lutter contre le renoncement aux soins pour raison financière 

Pour répondre au sondage (anonyme et en quelques secondes) : http://enquetes.doctissimo.fr/phpsurveyor/index.php?sid=2....

 

Source : Reflexe-handicap.org, photo : Cnamts

17:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

17/03/2015

Accès au vote des personnes handicapées : le Défenseur des droits adresse aux maires ses recommandations

 La loi du 11 février 2005 portant sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées dispose que les bureaux et les techniques de vote doivent être accessibles aux personnes handicapées, quel que soit le handicap, physique, sensoriel, mental ou psychique.

Affiche Handicapped! Propaganda poster for the Artists' Suffrage League , jpgAu titre de ses missions de lutte contre les discriminations, pour l’égalité des droits, le Défenseur des droits a jugé utile de rappeler, aux élus en charge de l’organisation des opérations de vote, quelques principes simples afin qu’ils soient en conformité avec le cadre juridique.

Deux exemples des nombreuses recommandations :

Afin de garantir l’accès des personnes handicapées aux bureaux de vote et aux techniques de vote, le Défenseur des droits recommande :

de veiller, le jour du scrutin, à l’accessibilité de l’ensemble de la chaîne de déplacement (transport, voirie, cheminement, stationnement, implantation du bureau de vote) ;

en l’absence de fonctionnement du service de transport collectif le jour du scrutin, de mettre en place des dispositifs de transport de substitution pour permettre aux personnes handicapées de se rendre au bureau de vote ....

 

Pour lire la suite : defenseurdesdroits.fr, photo : wikimedia

17:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

16/03/2015

Agir contre les discriminations : l'union fait la force

Dans une tribune publiée sur Mediapart le 5 mars dernier, plusieurs associations* dont l'APF ont déclaré être "intéressées mais vigilantes quant au projet d'action de groupe qui sera présenté au Parlement par Christiane Taubira, ministre de la Justice." ...

Photo Dublin Castle Gates of Fortitude and Justice, jpg"Refusé à l'entrée d'un avion, un passager en fauteuil roulant risque fort de se résigner face à cette injustice. Mais s'il peut contacter d'autres personnes confrontées au même problème, ensemble, ils pourront attaquer en justice la compagnie aérienne. Dans certaines entreprises, une politique d'égalité salariale entre hommes et femmes peut sembler plus coûteuse que la condamnation éventuelle que pourrait obtenir telle ou telle employée. Mais avec l'action de groupe, le risque judiciaire et médiatique devient plus important, et il devient alors plus « rentable » d'être vertueux."

 

Pour ces associations, "après plusieurs années de plaidoyer inlassable, c'est évidemment une bonne nouvelle (...) à condition que le texte respecte 3 conditions : qu'il permette aux associations comme aux syndicats d’accéder à l’action de groupe ; qu'il prévoie une indemnisation des victimes et une obligation de mettre un terme au mécanisme de discrimination visé par la procédure judiciaire ; et enfin qu'il s’applique à la fonction publique comme aux entreprises privées."

Et de conclure : "Peu disposées à se laisser abuser, les associations de lutte contre les discriminations et les organisations syndicales souhaitent désormais rencontrer les ministres concernés, et estiment qu'il est temps de faire avancer l’égalité républicaine. Mais de le faire vraiment."

Pour lire la tribune dans son intégralité, cliquez ici

* : l'APF, la CGT, le Comité IDAHO, le CRAN, Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France, les Indivisibles, la Ligue des Droits de l'Homme, le MRAP, le Planning familial, Quinquas citoyens, le Refuge, République et Diversité et SOS Racisme

Sources : reflexe-handicap.org, mediapart.fr, photo : J.H. Hanssen

17:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |