28/09/2015

La prise en charge par l'assurance maladie de l'achat de votre fauteuil roulant

Knuffi_Oi.jpgLa prise en charge des fauteuils roulants est subordonnée :

 

 

 

  • à une prescription médicale détaillant éventuellement le modèle du fauteuil roulant ainsi que les adjonctions et les options. La prise en charge des réparations d'un fauteuil roulant pour personne en situation de handicap physique, qui a obtenu la prise en charge de son achat selon les modalités précisées ici, est assurée sur présentation de la facture détaillée sans nécessité d'une prescription médicale préalable

 

 

 

  • à un contrôle de la conformité du véhicule aux spécifications techniques par un laboratoire compétent et indépendant

 

 

 

  • à l'existence, pour les véhicules pour personnes en situation de handicap physique fabriqués en dehors de l'Union Européenne, d'un distributeur implanté dans l'Union Européenne capable d'assurer un service après-vente effectif sur le territoire français

 

 

 

  • à une entente préalable de la caisse d’assurance maladie, pour certains fauteuils. En effet, la prise en charge des fauteuils roulants inscrits sur la LPP peut être subordonnée à une entente préalable donnée après avis du médecin-conseil. L'accord de l'organisme est acquis à défaut de réponse dans le délai de quinze jours qui suit la réception de la demande d'entente préalable.

Pour voir la suite : Blog APF Faites valoir vos droits, Photo : Knuffi Oi

Icône audidescription.jpg


podcast

17:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

27/09/2015

"La Grand Combe : 3 500 € récoltés pour lutter contre la leucodystrophie"

Lu sur Objectif Gard :

Photo de Jean-François Castanier au micro.jpg"En août, un habitant de St-Hippolyte-du-Fort a parcouru 300 km à pied pour soutenir l'association "ELA" qui lutte contre la leucodystrophie, une maladie qui détruit le système nerveux central. Après 14 jours de périple, il a réussi à récolter 3 500 € dédiés à la recherche...

Cet été, Jean-François Castanier s'est fixé un nouveau challenge : parcourir 300 km, toujours au départ de Saint-Hippolyte-du-Fort et jusqu'à Chasseradès, en Lozère. Sous une chaleur écrasante, il chausse ses baskets le 7 août dernier. A Générargues, première ville étape, un apéritif dînatoire est organisé par la municipalité et le comité des fêtes. Le lendemain, il est accueilli par l'association La Dolce Vita, qui tient un stand à La Grand-Combe pour récolter des dons. Puis direction Génolhac, Albespeyres, Notre-Dame-des-Neiges et Chasseradès, où il entame sa redescente.

Tout au long du périple, Jean-François est hébergé gracieusement par des particuliers."

Nos salutations au grand courage de Jean-François Castanier ( Note du webmaster)

Source : https://www.objectifgard.com, Photo : Jean-François Castanier

Icône audidescription.jpg


podcast

17:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

26/09/2015

Se "réparer" soi-même dans un fab lab, bientôt possible à Rennes ? A vous de voter

PHOto de Nicolas Huchet.JPGVu sur Wedemain.fr :

"Le projet de "Handilab" de Nicolas Huchet, ce maker français qui a créé sa propre main bionique, compte parmi les finalistes du Google Impact Challenge. Son objectif : ouvrir un espace dédié au développement de solutions techniques, open source et à bas coût."

On vous avait déjà parlé ici de Nicolas Huchet dans une publication de notre blog.

"En 2002, Nicolas Huchet a dû se faire amputer la main droite suite à un accident. Onze ans plus tard, ce Rennais s'est fabriqué sa propre main bionique, baptisée Bionicohand, grâce à une imprimante 3D. Une alternative aux prothèses robotisées classiques, dont les coûts s’élèvent à plus de 20 000 euros.

Pour y parvenir, le trentenaire n’a eu besoin "que" d’un fil de pêche de Nylon et d’une boîte de chocolat en poudre pour la relier au bras. Le reste des composants a été imprimé en 3D, avec l’aide de l’équipe du fab lab de Rennes, Labfab...

Face à l'engouement suscité par son histoire, il mûrit un nouveau projet : ouvrir un fab lab dans lequel les personnes handicapées pourraient, comme lui, se "réparer" eux mêmes. Porté par son association "MyHumanKit", ce projet a été sélectionné pour la finale du Google Impact Challenge, qui aura lieu le 8 octobre à Paris. ...

Organisé pour la première fois en France, ce concours récompensera quatre projets "solidaires et innovants" portés par des associations et fondations. Chacun d'entre eux se verra doté d'une récompense de 500 000 euros. De quoi, pour Nicolas Huchet et son équipe, concrétiser le projet Handilab.

S'il voit le jour, ce lieu fonctionnera "pour et avec des personnes en situation de handicap", afin de "transformer [les] limitations physiques en motivation", comme l’explique la fiche du projet . Une façon aussi de participer à l'insertion et à valorisation de ces personnes."

Vous pouvez voter pour ce projet : Bionicohand par MyHumanKit  sur  https://impactchallenge.withgoogle.com/france2015 avant le 7 octobre 2015.

source : http://www.wedemain.fr

Icône audidescription.jpg

 
podcast

17:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

25/09/2015

"Handicap : le long chemin vers l'accessibilité " sur France TV Info

A voir sur Francetvinfo, un article de Valentine Ponsy et une interview de Marie Prost-Coletta, déléguée ministérielle à l'accessibilité, alors que les Ad'AP* doivent être déposés avant ce dimanche :

"La totalité des commerces accessibles aux handicapés: l'objectif fixé il y 10 ans est sans cesse repoussé. Les établissements ont jusqu'au dimanche 27 septembre pour déposer une dossier de mise en conformité."

Quand verra-t-on 100% des commerces et des lieux publics accessibles aux handicapés ?

Ce voeu pieux a été formulé il y a 10 ans et a fait l'objet d'une loi promulguée le 11 février 2005. L'objectif : rendre accessible à toutes les personnes à mobilité réduite les commerces et services publics. Le délai de mise en œuvre était à l'origine fixé au 1er janvier 2015. Mais aujourd'hui seul un tiers des commerçants auraient réalisés les travaux nécessaires. Le gouvernement a donc repoussé ces délais d'aménagement des entreprises publiques et privées. Les commerçants sont rassurés mais les association de handicapés ne cachent pas leur colère et leur déception...

Les établissements qui accueillent moins de 200 personnes, soit 80% des structures concernées par ces normes, auront désormais jusqu'en 2018 pour devenir accessibles aux personnes handicapées. L'agenda d'accessibilité programmé (Ad'Ap) doit être déposé avant le 27 septembre.
Ce délai est-il encore tenable? Selon les chiffres 10000 dossiers auraient été déposés cet été. C'est peu si l'on considère qu'un million d'établissements sont concernés en France... "

*Ad'AP : Agenda d'Accessibilité Programmée

Source : Francetvinfo.fr

Icône audidescription.jpg


podcast

17:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

24/09/2015

Le guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés

guide_MAIF_2015_couv_469542.jpgAu fil des années et afin de soutenir la scolarisation des enfants et des adolescents handicapés en milieu ordinaire, la MAIF a organisé de nombreux colloques, rédigés de nombreux écrits, participé au lancement de certains ouvrages ou soutenu la promotion d'autres brochures.

La scolarisation des élèves handicapés constitue une priorité nationale. Dans ce domaine, des progrès considérables ont été accomplis depuis plusieurs années et notamment depuis la publication et la mise en oeuvre des textes d'application de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ; le nombre d'élèves accueillis dans les écoles et les établissements scolaires a connu une augmentation significative.

Ces documents sont disponibles en PDF et en version adaptée (caractères agrandis, Braille ou audio sur CD).

Pour télécharger le guide en version PDF, cliquez ici ou sur la photo ci-jointe.

Source : Maif.fr

Icône audidescription.jpg


podcast

17:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |