Accessibilité - Page 11

  • Des places supplémentaires et une petite rallonge de la CNSA* pour les MDPH*

    Selon le dossier de presse de la CNSA*, paru après son conseil du 7 juilet 2015 :

    CNSA"Au 31 décembre 2014, on comptabilisait ...28 233 places dans celles pour les personnes en situation de handicap (16 359 places pour adultes et 11 874 places pour enfants).

    La  période 2015-2019  permettra  également  d’ouvrir  près  de  14 000  places  pour  accompagner  les  personnes  en  situation  de  handicap  (environ  9 000  places  pour  adultes  et  4 800 places  pour  enfants)  et  plus  de  4 700  places  pour  personnes  avec  troubles  du  spectre autistique....

    4,2 millions d’euros supplémentaires pour les MDPH* en 2015

    Le Conseil a voté un deuxième budget modificatif 2015 pour intégrer une actualisation, à la hausse,  des  recettes  de  la  Caisse.  Ces  recettes  supplémentaires  permettent  notamment d’augmenter de 4,2 millions € la participation de la CNSA au financement du fonctionnement des  maisons  départementales  des  personnes  handicapées  (MDPH). ...

    ...La  future  mission de la CNSA* de labelliser les maisons départementales de l’autonomie.

    Les  représentants  du  GR 31*  ont  exprimé  leur  vigilance  sur  ce  point :  « MDPH  et  MDA doivent  fonctionner  dans  l’intérêt  des  personnes »,  expliquait  Jean-Louis  Garcia,  vice-président du Conseil. Ils ont par ailleurs réaffirmé « leur attachement à la notion de convergence des politiques pour personnes âgées et personnes handicapées, présentée dès 2007, et qui n’a pas eu de concrétisation ». Et ils ont renouvelé leurs inquiétudes sur le calendrier de  mise en œuvre  de la loi d’adaptation de la  société  au  vieillissement,  notamment  sur  la constitution  des  comités  départementaux de la citoyenneté  et  de  l’autonomie  où  siégeront les représentants des personnes âgées et des personnes handicapées..."

    Rappelons ici le point de vue de l'APF sur le projet de loi "Adaptation de la société au vieillissement"

    *CNSA : Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie

    *MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées

    *GR31 : Le GR 31 est composé  des associations représentant les personnes âgées, les personnes handicapées et les professionnels qui sont à leur service

    Source : www.cnsa.fr

    Audiodescription


    podcast

  • "Surmonter son handicap: Marco Dolfin a perdu l'usage de ses jambes, mais il reste chirurgien"

    Le Huffingtonpost a fait traduire un article italien où on apprend que:

    Avvenire.it  Marco Dolfin chirutgien paraplégique dans son appareil qui le tient debout, jpg.JPG"L'accident n'a pas réussi à briser sa rage de vivre et sa passion pour la médecine. Marco Dolfin, 34 ans, cloué à un fauteuil roulant depuis une collision frontale qui lui a coûté l'usage de ses jambes, garde une force hors du commun. Un an de rééducation intensive et l'homme a retrouvé sa blouse verte. Attaché à un mécanisme lui permettant de garder la position verticale, l'homme a remis les gants et repris son poste de chirurgien...

    Par ailleurs, grâce à la physiothérapie, Marco Dolfin a à nouveau la possibilité de pratiquer son sport préféré, la natation. Il collectionne les médailles dans presque toutes les catégories et se prépare pour les Jeux paralimpiques de Rio 2016..."

     

    Source et article complet : Huffingtonpost.fr, Photo : Avvenire.it

    Audiodescription


    podcast

     

  • Accessibilité : Les députés adoptent le texte de la honte

    Photo des bancs des ministres, assemblée nationale, par sunala, wikimedia, jpgL’Association des paralysés de France est particulièrement en colère et indignée par l’adoption par les députés du projet de loi de ratification de l’Ordonnance relative à l’accessibilité, avant-hier lundi 6 juillet.

    Une adoption scandaleuse par seulement 15 députés présents dans l’hémicycle alors même que l’accessibilité concerne l’ensemble de la population !

    Une adoption sous forme de trahison puisque la majorité socialiste a suivi les orientations de l’Ordonnance, sans proposer de modifications majeures, contrairement à ses engagements auprès du Collectif pour une France accessible en février dernier !

    L’APF est exaspérée par ce mépris des parlementaires, du Gouvernement et de l’Etat pour les difficultés vécues par les personnes en situation de handicap et toutes les personnes gênées quotidiennement dans leurs déplacements.

    Elle rappelle que cette Ordonnance est contraire à la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées, signée et ratifiée par la France.

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

    Photo : Sunala

    Audiodescription


    podcast

  • "Les députés votent le report de la mise en accessibilité des lieux publics"

    A lire sur Liberation.fr :

    Photo Vidéo APF Manif Assemblée Nationale 6 juillet 2015 blocage de l'accès par les policiers, jpg"Alors que l'échéance était fixée au 1er janvier dernier, l'Assemblée a accepté de prolonger les délais, jusqu'à neuf ans.

    Les députés ont donné lundi leur feu vert à l’ordonnance prévoyant de nouveaux délais pour la mise en accessibilité des lieux publics. ... Le Sénat avait déjà adopté ce texte ; les deux chambres doivent maintenant se mettre d’accord en commission mixte paritaire sur une version commune....

    Les acteurs publics et privés qui ne se sont pas mis en conformité avec l’obligation d’accessibilité doivent déposer en mairie ou en préfecture, d’ici au mois d'octobre, un «agenda d’accessibilité programmé» (Ad’ap), dans lequel ils s’engagent à réaliser les travaux dans un certain délai...

    En déposant ces agendas, les acteurs concernés éviteront les sanctions pénales...(45 000 euros d’amende). Mais ceux qui ne déposent pas un Ad’ap seront passibles d’une sanction de 2 500 euros et s’exposeront à des poursuites pénales....

    En début d’après-midi, des représentants du «Collectif pour une France accessible» s’étaient rassemblés près de l’Assemblée pour remettre aux députés plusieurs sacs postaux contenant les noms des 232 000 signataires d’une pétition pour l’accessibilité. «Nous sommes en colère face à tous les lobbies (fédérations et associations de professionnels de l’immobilier, du tourisme, de commerçants, d’architectes, de maires...) qui ont demandé un report du délai parce qu’ils trouvent que l’accessibilité c’est trop cher, trop compliqué, inutile...», dénoncent ces pétitionnaires..."

    Source : Liberation.fr , Photo : Vidéo APF Facebook

    Audiodescription


    podcast

  • Les 232.923 signatures de la pétition "Accessibilité " ont été remises à l'Assemblée Nationale

    Photo remise pétition accessibilité à l'Assemblée NationaleAlors que débute aujourd'hui l'examen de l'Ordonnance accessibilité à l'Assemblée Nationale, les représentants des associations du Collectif pour une France Accessible se sont rassemblés pour remettre ces 100 kilos de la pétition  "Accessibilité : la liberté d'aller et de venir ne peut pas attendre 10 ans de plus " initiée par l'APF et Philippe Croizon.

     

    Pour les membres du Collectif, cette ordonnance ne doit pas être ratifiée en l'état car trop de délais pour déposer les Agendas d'Accessibilité Programmée, trop de dérogations, remise en question de l'accessibilité des logements sociaux neufs, des copropriétés qui accueillent un Établissement Recevant du Public, etc...( voir ici les exigences du Collectif )

    Après avoir été empêchés de passer vers l'Assemblée Nationale, les représentants ont demandé que la pétition, qui représente près de 4,5 km de long, soit remise aux députés. Ce qui a été fait.

    Photo Alain Rochon , APF, Assemblée Nationale 6 juin 2015,jpg

    Photo remise Pétition accessibilité A.N. 6 juin 2015, jpg.JPG

    Source : Facebook APF et Faire Face

    Audiodescription


    podcast