19/12/2013

Le programme, controversé, de mise en accessibilité financé par le FIPHFP peine à décoller

Elysée, entrée palais de l'ElyséeObjectif emploi. Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique, qui collecte les contributions des employeurs publics n’atteignant pas l’objectif légal de 6 % de salariés handicapés et finance des actions d’insertion professionnelle, a adopté, le 11 décembre, trois « mesures d’application des décisions du Comité interministériel du handicap ». Pour développer l’apprentissage des jeunes, il prendra en charge 80 % du coût salarial à la charge de l’employeur pendant toute la durée du contrat, en lieu et place de l’indemnité forfaitaire actuelle de 4 000 €. Par ailleurs, les jeunes de 16-25 ans en situation de handicap qui veulent effectuer un service civique, dans les services publics, pourront désormais solliciter le financement d’aides techniques et humaines auprès du FIPHFP. Enfin, le Fonds va proroger en 2015 et 2016 son programme de mise en accessibilité des lieux de travail, des écoles de la fonction publique et des sites internet publics. Un programme, controversé, qui peine à prendre l’ampleur souhaitée.

Source et suite de l'article : Faire-face.fr Franck Seuret, Photo DR

11:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.