18/12/2013

La gratuité possible du stationnement pour les personnes handicapées suscite des réserves

Horodateur, parking personnes handicapéesLes titulaires de la carte européenne de stationnement pourraient bientôt avoir le droit de stationner gratuitement sur n’importe quelle place, qu’elle leur soit réservée ou pas. Les sénateurs ont en effet  adopté, jeudi 12 décembre, une proposition de loi instaurant ce principe, qui n’est, jusqu’à présent, mis en œuvre que dans certaines villes, et souvent uniquement sur les places réservées. Les parlementaires n’ont fixé que deux réserves : la mairie peut instaurer une durée maximale de stationnement de douze heures ou plus ; elle peut également prévoir que, pour les parcs de stationnement disposant de bornes d’entrée et de sortie, les titulaires de la carte soient soumis au paiement de la redevance de stationnement en vigueur.

Les associations réservées

Certaines associations de personnes handicapées restent très réservées sur cette proposition de loi. La Fnath la « soutient (…) car elle vient clarifier et homogénéiser des pratiques jusque-là très différentes selon les communes ».

Quant à Patrice Tripoteau, le directeur adjoint de l’APF, il reconnaît certes que « pour un certain nombre de personnes handicapées, ou pour leur famille, cela peut être une bonne nouvelle. Mais notre combat porte d’abord sur l’accessibilité universelle de la voirie, des transports en commun, etc. Il ne faut pas que demain, on nous oppose cet argument de la gratuité du stationnement pour freiner les aménagements nécessaires. Dans le même esprit, aujourd’hui, quand on se bat pour augmenter le montant des ressources des personnes en situation de handicap, on nous rétorque que beaucoup de choses sont gratuites pour elles. Nous sommes donc très partagés sur ce texte. »

Source : Faire-face.fr Franck Seuret Photo : DR


09:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.