09/03/2015

"Gérard Lefort, le handicap en roue libre" sur l'Humanité

"Quand on songe au stand-up, la voie rêvée pour jeunes comiques speedés, on n’imagine guère voir débouler sur scène son exact contraire : un comédien vieux et paraplégique. On songe au mot prêté à Ray Charles : « Je suis aveugle, mais on trouve toujours plus malheureux que soi... J'aurais pu être noir. »

Ce qui est aussi le cas de Gérard Lefort."....

Affiche "asseyez-vous, ça va faire mal" jpg"En une heure, tout y passe, de la ridicule augmentation de l’allocation adulte handicapé, 9 centimes cet été, ce qui la porte à très exactement 790 euros et 18 centimes par mois. « Mine de rien à ce rythme là, dans 5 ans on rattrape le seuil de pauvreté … de 1984 », calcule Lefort. Avant de lâcher « honnêtement quand on voit ce qu’ils donnent pour un handicapé adulte, on n’a pas envie de devenir handicapé enfant ». Il est comme ça Gérard Lefort, il met les pieds dans le plat."

En spectacle à Paris au théatre BO Boulevard St Martin

 

Source et suite de l'article : humanite.fr

17:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

07/03/2015

Un vote pour Rudy et Julien d'Handilol au Festival Croizy? A vous de choisir....

Depuis plusieurs années, Rudy et Julien testent l'accessibilité de nombreuses villes pour leur site Handilol. Sur la toile, ils évoquent leurs expériences et partagent leurs bons plans avec les internautes. Lyon, Barcelone, Rome ou Londres, les deux frangins ont fait le tour de l'Europe.

Ils participent, avec leur vidéo "Il était une deuxième fois", au concours de vidéo du Festival Croiz'y organisé sur le web du 16 février au 8 mars.

Créé par Philippe Croizon, qu'à l'APF nous connaissons bien, l'événement récompensera les meilleures vidéos consacrées au handicap positif.

Et les deux frères lyonnais sont des connaisseurs. L'un des frères est atteint de myopathie. Les deux ont un sens de l'humour décapant.

Capture écran "il était une deuxième fois", jpg

Dans leur clip " il était une deuxième fois" rampe amovible, lève-personne et même le lit médicalisé deviennent rigolos.

A vous de choisir sur le site web du Festival Croiz'y . De nombreuses vidéos sont proposées à votre vote.

C'est demain que le vote sera clos ! Les 20 premiers choisis par vous participeront à la finale du Festival Croizy le 28 mars au parc du Futuroscope.

 

17:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

03/10/2014

Après "Intouchables", "2-Touchables " des Gars de Jette

Capture écran film 2-Touchables, jpgCAP48 est un grand mouvement de mobilisation citoyenne belge insufflant un grand élan de solidarité. Au cœur de ce mouvement, on retrouve la mobilisation de nombreux bénévoles adhérant à différents principes ; une participation pleine et active à un monde plus solidaire, un engagement pour l’autre et une action qui dépasse l’intérêt de chacun.

L’action de CAP48 vise à placer les questions liées au handicap au cœur des préoccupations de la société, qu’il soit physique, mental, sensoriel ou social. En partenariat étroit avec la RTBF ( Radio Télévision Belge Francophone ).

Dans ce cadre les Gars de Jette ont réalisé plusieurs courts-métrages plein d'humour dont 2-Touchables, Bref Je suis handicapé, Caméra Capé et aussi un Tour de France sujet du nouveau film : "Une vie après le handicap" qui sortira mercredi prochain sur la RTBF.

12:15 | Tags : cap48, gars de jette, rtbf | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

19/02/2014

une invraisemblable rampe de 60 m de long pour accéder à sa maison

Rampe 60 m, accessibilité, the guardianC’est une monstrueuse rampe d’accès que la mairie de West Dunbartonshire, en Écosse, vient d’installer devant l’un des logements de son parc social ! Un ruban métallique constitué de dix niveaux inclinés qui serpente sur soixante mètres de long avant d’arriver devant la porte d’entrée de la famille Lally.

Katie, 7 ans, l’emprunte désormais tous les jours pour éviter d’avoir à descendre en fauteuil roulant les trois volées de marches qui séparent le hall d’entrée du trottoir. « C’est plus facile qu’avant, reconnaît Clare Lally, sa mère, mais je ne peux pas croire qu’il n’y avait pas d’autre solution. » Les 40 000 € de budget n’auraient-ils pas pu servir à installer un élévateur ? La rampe d’accès défigure totalement le jardin : il ne reste plus rien du carré de pelouse qui bordait jusqu’alors la maison. Et des jeunes du quartier viennent parfois y faire du skate. Il est vrai que c’est tentant…

À lire, en anglais, sur The express, The Guardian et The Daily record

Source : Faire-face.fr Franck Seuret

09:47 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

30/11/2013

Un salarié handicapé c'est attardé

Source : Hacavie.com

09:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |