UA-108877952-1

cnrs

  • "Le mythe de l'humain augmenté" de Nathaniel Jarassé dans Libération

    Une longue et bonne analyse du chercheur en robotique Nathaniel Jarassé parue sur Libération en collaboration avec le CNRS.

    "Face à certains transhumanistes qui prônent le dépassement de notre condition biologique, nous devons revenir aux réalités des personnes appareillées qui ne sont pas des hommes machines."

    Dans cet article, l'auteur nous explique que les innovations sont nombreuses et porteuses d'espoir mais qu'il y a une grande confusion entre les films de science-fiction, l'imaginaire collectif et la réalité : " il n’existe, parmi les prothèses corporelles disponibles actuellement, rien de permanent, rien de «fusionné» avec le corps, et rien de réellement contrôlable par la «pensée»."

    Photo Oscar Pistorius par E. Palsson, jpgPar exemple Oscar Pistorius peut courir plus vite que de nombreux sportifs mais doit changer de prothèses pour se tenir debout, marcher ou nager.

    L'auteur explique aussi que le "mythe engendré par la fiction, l’appropriation instantanée des appareillages, l’espoir de jouir immédiatement de membres robotisés." n'est pas réel du tout et qu'il faut énormément de temps, des heures d'entrainement pour les faire fonctionner et que souvent des patients préfèrent des prothèses plus simples.

    Sources et suite de l'article  : Libération.fr ou lejournal.cnrs.fr

    Photo : Oscar Pistorius par E. Palsson