Santé - Page 22

  • Cannabis thérapeutique : le tribunal correctionnel d'Avignon autorise un malade à fumer

    Marc, 47 ans, est atteint de la maladie de Horton qui provoque d'intenses crises douloureuses.

    Cannabis, plant, antidouleur, photo BogdanIl cultive et fume du cannabis depuis quinze ans, seul moyen, selon lui, de soulager ses symptômes. Contre toute attente, le juge l'a relaxé lundi 18 novembre. « C’est génial, je l’espérais mais je ne m’y attendais pas. C’est un début pour tous les autres malades », a commenté l'Avignonnais.

    La maladie de Horton touche habituellement les sujets de plus de 50 ans en provoquant une inflammation des vaisseaux, une altération de l'état général et diverses douleurs, en particulier de violents maux de tête. Son traitement, à base de corticoïdes, ne semble pas suffisant dans le cas de Marc qui a dû cesser de travailler. Le parquet a néanmoins décidé de faire appel. « Nous ne nions pas que ce monsieur connaisse de graves difficultés, mais nous ne pouvons pas cautionner ce que j'ai qualifié d'automédication au cannabis car c'est illégal », a justifié le procureur adjoint.

    Source et suite de l'article : Faire-face.fr Audrey Plessis, Photo : Bogdan

  • Services pour personnes handicapées : de fortes disparités régionales

    SAMSAH, SAVS, Disparités régionales, synthèse départements

    Besoin des services d’un Samsah (Service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés) ou d’un SAVS (Service d’accompagnement à la vie sociale) ? Mieux vaut habiter en Limousin, Franche-Comté, Bretagne, Bourgogne ou Aquitaine, les régions les mieux dotées, plutôt qu’en Corse, Île-de-France, Paca ou Picardie ou en Lozère *, qui ont des niveaux d’équipement très inférieurs à la moyenne. Il existe en effet de fortes inégalités régionales dans l’implantation des services sociaux, médico-sociaux et sanitaire à domicile (Sad), rappelle la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne (Fehap), privés non lucratifs, qui a rendu public, jeudi 7 novembre, ses 26 études régionales ainsi qu’une synthèse nationale.

     Source et suite de l'article : Faire-face.fr Franck Seuret, Photo : DR

    *La Lozère offre moins de 5 places pour 1000 adultes âgés de 20 à 65 ans ( NDLR )

  • Débat public : Comment améliorer l'accès aux soins pour tous en Languedoc-Roussillon ?

    La CRSA* du Languedoc-Roussillon, a pour mission – comme toutes les CRSA - d'organiser chaque année un débat public, qui cette année, en Languedoc-Roussillon se tiendra au lycée Daudet de Nîmes, 3 Bd  Victor Hugo de 10h à 12h30/13. (accueil 9h45) le 30 novembre.

    Lycée Aphonse Daudet, Nimes, CRSA

    Le débat public a pour objectif de concourir à l’expression des préférences collectives en matière de santé et a pour finalité de questionner un projet, un choix collectif ou une orientation politique, afin de dégager un consensus sur une orientation en prenant en compte la parole de chacun quel qu’il soit.

    Le Comité de pilotage, a choisi de se concentrer sur le sujet de l'accès aux soins en région LR en posant la question " Comment améliorer l'accès aux soins pour tous en Languedoc-Roussillon ?"

    6 mots-clefs  ont été identifiés pour structurer le débat public : Délai ; distance ; paiement; remboursement ; urgence ; prise en charge et attente;

    3 thèmes, déclinaisons des mots-clefs, pour fluidifier le débat, seront expliqués de manière synthétique sur des fiches mises à disposition des participants avant le débat public et le jour même, et disponibles dès l'annonce au grand public du débat sur le site de l'ARS*et transmis aux médias locaux.·         

            L’accès aux médecins traitants généralistes et spécialistes
            L’accès aux soins des adolescents et des étudiants
            La continuité de la prise en charge et de l’accompagnement

    Des "micro-trottoirs, filmés pour chacun de ces thèmes permettront à l'animateur (trice), de faire la transition entre chacun des thèmes et de lancer les débats, tout en le rythmant.

    *CRSA : Conférence Régionale de la Santé et de l'Autonomie

    * ARS : Agence Régionale de la Santé

    Source : Bureau Régional APF

  • Sclérose en plaques : exercices pour se maintenir en forme

    "Gym videos" des exercices à l’aide d’une bande élastique de résistance

    « Vous souhaitez compléter les exercices recommandés par votre équipe soignante ?
    Vous trouverez ici, sous forme de vidéos, quelques exercices simples à réaliser de chez vous. Inutile d’être “super-équipés”, il vous suffit simplement de vous munir d’un élastique que l’on appelle « bande de résistance », disponible dans les magasins de sport.
    En pratiquant régulièrement ces exercices, vous améliorerez notamment votre tonicité et musclerez votre corps… De quoi lutter plus efficacement contre les symptômes de la sclérose en plaques, comme par exemple les troubles de la marche, de l’équilibre, la spasticité…
    L’essentiel est d’adapter sa pratique sportive à ses capacités. Parlez-en à votre médecin.

     

    Sources : Sclérose-en-plaques.apf.asso.fr et Blog APF du Gard