UA-108877952-1

Santé - Page 19

  • Le Centre Bouffard-Vercelli va t'il être délocalisé ? Manif demain à Perpignan

    Centre Bouffard Vercelli, Cerbère, piscine adaptéeVous connaissez sans doute tous le Centre Bouffard Vercelli Cerbère, Centre de référence de rééducation fonctionnelle.
    Un projet de la direction, latent depuis 10 ans, propose de le délocaliser à Perpignan.
    Ce centre est excellent, il dispose d'un très bon plateau technique, de médecins spécialisés, de très bons kinés et ergothérapeutes.
    De nombreuses piscines d'eau de mer, un grand gymnase, un bon restaurant viennent completer le tableau.
    Le Centre est au bord de la mer et dispose d'un bon climat et d'une atmosphère familiale.
    Tout cela va t'il disparaître pour d'obscures raisons financières?
    Non à la Délocalisation de l'excellent Centre Bouffard Vercelli de Cerbère,
    Manifestons le 1 Mars à Perpignan ( départ à la FNAC ) à 13h30.
    Aidez-nous en faisant suivre ce mail.

    Plus d'info sur le site de l'association contre la délocalisation : http://www.facebook.com/www.association.cbv.fr
    Association contre la délocalisation du CBV de Cerbère
    Centre Bouffard-Vercelli Cerbère, TerrasseUne pétition est disponible ici

  • Un amputé retrouve le sens du toucher grâce à une prothèse bionique

    La réalité peut rejoindre la fiction et même la dépasser quand il s'agit de pallier le handicap. Des chercheurs suisses, allemands et italiens viennent de greffer à Dennis Sørensen, un Danois de 36 ans, une main artificielle expérimentale. Non seulement elle permet à cet homme amputé à la suite d'une explosion de saisir mais aussi de recouvrer le sens du toucher. Une prothèse capable de restituer la fonction d'un membre mais aussi ses sensations : une première !

    L'équipe de Silvestro Micera, de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en Suisse, a mis au point cette prothèse munie de capteurs capables de réagir à la tension de tendons artificiels, alors que des chirurgiens et neurologues de l'hôpital Gemelli de Rome ont réalisé sa "greffe".

    Source et suite de l'article : Faire-face.fr Olivier Clot-Faybesse

  • Le transfert du centre Bouffard-Vercelli Cerbère coûtera 57 millions d'euros...au moins

    CBVC, Cerbere, Centre rééducation, CMBV, USSAPLe comité d'entreprise du centre Bouffard-Vercelli a demandé une expertise sur les comptes. Où l'on découvre, entre autres, que le projet de délocalisation, d'un coût de 57 M€ sera essentiellement financé par l'emprunt...

    "Cerbère n'est pas à ce point le "bout du monde" qu'il faille dépenser des sommes considérables, provoquer des pertes d'emplois... pour faire perdre durablement au département la qualité de son offre de soins". Le constat est éloquent. Ces quelques lignes extraites du long rapport effectué par le cabinet EVS Expertise sur les comptes de 2012 du centre Bouffard-Vercelli, en disent long sur l'essentiel de son contenu....

    Source et suite de l'article : l'Indépendant.fr, Photo : GD

    Page Facebook de l'Association contre la délocalisation du CBV de Cerbère : http://www.facebook.com/www.association.cbv.fr

  • Adapter la société au vieillissement : l’APF contribue à la concertation

    personnes agées contentes, watanebee Dans le cadre des concertations concernant le projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, l’APF a adressé des contributions à la ministre Michèle Delaunay.

    • Pour lire la contribution sur les aides techniques, cliquez ici
    • Pour lire la contribution sur les adaptations de logement, cliquez ici
    • Pour lire la contribution sur la gouvernance locale, cliquez ici

     

     

    Source : Reflexe-handicap.org, Photo : Watanebee  Clip : Vida : Avec le temps

  • La justice oblige l’Assurance maladie à rembourser à une malade ses frais de transport jusqu’à l’hôpital

    sigle HopitalL’Assurance maladie « devra prendre en charge les frais de transport de Mme F. » au CHU de Montpellier (Hérault), à 400 km de son domicile : ainsi en a décidé le Tribunal des affaires de sécurité sociale de Roanne, vient de faire savoir la Fnath, qui a assisté la plaignante. Cette habitante de la Loire souffre d’une fibromyalgie, une maladie caractérisée par des douleurs articulaires et musculaires diffuses.

    En 2012, des médecins de Roanne et de Saint-Étienne l’orientent vers l’unité de psycho-somatique du CHU de Montpellier : elle pourra y bénéficier d’un traitement qui nécessite une hospitalisation de trois jours tous les mois et demi.Son médecin traitant lui établit donc une prescription médicale pour 12 trajets de son domicile à Montpellier, à  400 km. Mais la Caisse primaire d’assurance maladie de la Loire (CPAM) refuse de payer ces frais de transport au motif que « le soin aurait pu être dispensé dans une structure de soins plus proche du domicile du malade. » Et elle limite son remboursement à 170 km, soit la distance qui sépare cette dernière de Saint-Etienne.

    ...

    Source et suite de l'article : Faire-face.fr Franck Seuret , Photo DR