02/04/2015

L'ordonnance "Accessibilité" au parlement c'est quand?

Visuel Collectif pour une France accessible, jpgLe Collectif pour une France accessible a interpellé par courrier, le président de la République, le Premier ministre et les ministres concernés par l’accessibilité, pour leur demander d’inscrire d’urgence au Parlement l’examen de l’Ordonnance relative à l’accessibilité ; d’amender ce texte contraire aux ambitions et objectifs de mise en accessibilité de la France et, dans l’attente, de suspendre son application.

Cette Ordonnance constitue un recul inacceptable, anéantissant les principes initiaux de la loi handicap de 2005 et permettant de très nombreuses possibilités de dérogations. De plus, les récents décrets et arrêtés abrogent encore plus lourdement l’obligation de mise en accessibilité de la France.

Le Collectif tient à rappeler que l’accessibilité n’est pas une demande catégorielle mais concerne la grande majorité de la population : personnes en situation de handicap, personnes âgées, parents avec poussettes, blessés temporaires, cyclistes, femmes enceintes, etc...

Il demande ainsi d’inscrire en urgence l’examen de cette Ordonnance afin qu’elle puisse être substantiellement amendée par les parlementaires.

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

Pour en savoir plus sur le Collectif, cliquez ici

Source : http://www.reflexe-handicap.org

 

Handicap visuel_icone.jpg
podcast

18:32 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

31/03/2015

Un adhérent du Gard victime des décisions de la MDPH


podcast

Nous relayons cet information de la Délégation APF du Gard:

apf 30 mdph vs morel,jpg"Monsieur ... a une reconnaissance à 80 % de son handicap. Il est atteint d'une paralysie totale du côté droit, d'une aphasie, d'une épilepsie "Grand mal" non stabilisée. Il a besoin pour la plupart des actes de la vie courante d'une tierce personne ( Aide humaine )....

En effet , la MDPH du Gard décide de baisser au nombre de 150, les heures humaines ( soit 128 heures de moins ! )...

Pour faire respecter ses droits, Monsieur... fait un recours au tribunal du contentieux de Montpellier ....(et) obtient gain de cause....

La MDPH,..., fait appel. Ce qui est très rare pour une MDPH. Or qu'est-ce que cela signifie? 

Que durant toute la période de l'appel, qui suspend la décision de tribunal, Monsieur... devra se contenter de survivre avec 150 heures d'aide humaine.

Question : sur quoi devra faire l'impasse Monsieur ... dans sa vie de tous les jours en attendant que son affaire soit jugée?...."

 

Source et article complet : Blog APF 30

 

17:51 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |

28/03/2015

Elections départementales : rien de nouveau sous le soleil

Visuel Lozère le département, jpgAlors que demain s'ouvre, partout en France, le deuxième tour, en Lozère c'est un classique mais bizarre duel, selon l'Express, entre la gauche et la droite qui aura lieu.

Nous avons écrit à tous les candidats, par l'intermédiaire de leur fédération, parti ou mouvement, pour leur demander de s'engager, en signant une Charte,  pour la politique du handicap qui concerne particulièrement le département.

Nous leur demandions donc se mobiliser pour le droit à la compensation ( la PCH *) et pour la MDPH *, de garantir et améliorer  l'accès au droits des personnes handicapées, d'une part mais surtout de garantir son indépendance vis-à-vis du conseil départemental.

Bien que nous soyons fort impliqués sur la politique du handicap, nous n'avons reçu que très peu de réponses de la part des candidats :

Pour le canton de Chirac : Mme Michèle CASTAN et M. Pierre MOREL-A-L'HUISSIER ( UMP )

Pour le canton de Mende 2,  les candidats Mme Françoise AMARGER-BRAJON et M. Jean-Claude MOULIN ( PS ) nous ont remis leur programme.

Pour le canton de St Etienne du Valdonnez :M. Francis COURTES et Mme Sophie PANTEL ( DVG )

 

Monsieur Jean-Paul Pourquier ( UMP ) qui se présente sur le canton de la Canourgue et est l'actuel Président du Conseil Général, nous a écrit pour nous proposer de le rencontrer après les élections.

Madame Sabine Dalle en binôme avec Monsieur Patrice Saint-Leger ( DVD) sur le canton de St Alban sur Limagnole, nous a aussi écrit pour nous dire qu'ils défendront, s'ils sont élus, les intérêts des personnes en situation de handicap.

Guy Duyckaerts

*PCH : Prestation de Compensation du Handicap

*MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées. 

18:06 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

25/03/2015

Touche pas à ma MDPH, déjà 18300 signataires, et vous?

Un guichet unique et de proximité pour accéder à TOUS ses droits ? Cela existe en France dans chaque département et c’est en passe d’être supprimé !

Visuel touche pas à ma MDPH, jpg

Il y a quelques années, une personne en situation de handicap était confrontée à des démarches multiples et complexes pour accéder à ses droits et demander les accompagnements spécifiques nécessaires à sa vie quotidienne.

Pour simplifier ce parcours du combattant, le législateur a créé en 2005 un dispositif de guichet unique et de proximité : les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).
Pour faire face à une augmentation très forte des demandes, l‘urgence est aujourd’hui de donner aux MDPH les moyens nécessaires pour fonctionner afin de réduire les délais de traitement très longs des demandes, d’évaluer avec la personne ses besoins, de lui offrir un panel de réponses correspondant à ses besoins, etc.

Or, la réponse à cette urgence proposée par les pouvoirs publics est au contraire de remettre en cause ce dispositif  par le biais de politiques locales -celles des conseils départementaux- et nationales – notamment dans le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement actuellement en discussion au Parlement.

Ces politiques tendent à revenir sur les principes mêmes des MDPH en laissant les seuls Conseils départementaux avoir la mainmise sur ces dispositifs et devenir à terme les « décideurs-payeurs » sur certaines prestations.

Les risques ? Plus aucune autonomie pour les MDPH ; des partenaires (services de l’Etat, associations) réduits à des « potiches» ; des moyens de fonctionnement en baisse (au regard des difficultés budgétaires des conseils départementaux) ; des décisions conduisant à une évaluation a minima et à l’attribution de prestations plus faibles aux personnes en situation de handicap ; une efficacité des droits et accompagnements réduite (école, emploi, ressources, etc.) et de fortes disparités de traitement sur le territoire !


Pour nous aider à sauver les Maisons départementales des personnes handicapées et ainsi les droits des personnes en situation de handicap et de leur famille, demandez au gouvernement et au président de la République de garantir leur autonomie et de leur attribuer les  moyens nécessaires à leur bon fonctionnement en signant cette pétition !

www.change.org/TouchePasAMaMDPH

 

 

19:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

21/03/2015

Elections départementales : les retours

Visuel élections départementales 2015, jpgComme nous vous l'avions annoncé le 5 mars, nous avons demandé aux candidats aux élections départementales dont le 1er tour aura lieu demain de s'engager pour la politique du handicap.

 

Nous n'avons reçu que 3 retours favorables ( cliquez sur les noms en bleu pour voir les engagements ) :

 

canton de Chirac :

- Mme Michèle CASTAN et M. Pierre MOREL-A-L'HUISSIER ( UMP )

- Mme Marie-Claude GUERS et M. Jean-François PARDIGON  ( FN )

canton de St Etienne du Valdonnez :

- M. Francis COURTES et Mme Sophie PANTEL ( DVG )

 

Pour le canton de Mende 2,  les candidats Mme Françoise AMARGER-BRAJON et M. Jean-Claude MOULIN ( PS ) sont passés à la délégation APF sans signer l'engagement mais nous ont remis leur programme où il est seulement indiqué que " l'action de la MDPH sera confortée".

 

14:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |