Locales - Page 13

  • Extrêmités, fauteuil roulant sur les planches à Langogne le 21 février

    Photo spectacle "Extrêmités" représentant un homme sur un fauteuil roulant, jpg

    La compagnie Inextrêmiste présente son spectacle "Extrêmités"

    "A travers notre recherche qui concrètement s’est située à 2 mètres de hauteur, en équilibre précaire sur une planche en frêne, elle même posée sur deux bouteilles de gaz empilées, nous avons découvert un certain amour inconditionnel crée par ces instants présents où chacun de nos pas était lié au pas d’un autre.
    Chaque mouvement, chaque inspiration amenant une certaine peur qui n’était aucunement liée à cette structure bancale et éphémère, mais liée à un éventuel faux pas de notre personne ou de celui duquel nous dépendions à ce moment-là.
    L’enjeu est assez clair : essayer de créer un équilibre humain sur des objets régis par la loi de l’apesanteur et que nous sommes obligés d’apprivoiser tant bien que mal pour la survie de nos têtes.
    De cet enjeu physique est née l’idée de raconter une histoire humaniste où les individus dépendent obligatoirement d’autres individus et où seules la solidarité et l’écoute aux autres, promettent la survie du groupe."

    A Langogne le samedi 21 février à 18h30.

    Sources : Festiv'Allier, Cie Inextrêmiste

     

  • Pour les 10 ans de la loi handicap de 2005, écrivez à votre député

    Le 11 février 2005, le Parlement adoptait la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

    La loi avait suscité de grands espoirs : il devenait, entre autres,  obligatoire de rendre accessible l'ensemble des Établissements Recevant du Public et les moyens de transports avant 2015 !

    Seule la moitié des écoles, 40 % des lignes de bus, 3 E.R.P sur 10 sont aux normes et l'Ordonnance sur l'accessibilité, créant les AdAP, qui passera bientôt devant le parlement est inique, trop souple, pleine de dérogations qui détricotent la loi.

    Pour éviter cela, écrivez à votre député en cliquant sur l'image ci-dessous :

    Visuel Accedercestexister.fr, jpg

    P.S. : Un(e) député(e), contrairement au sénateur est représentant(e) du peuple français et non d'un territoire, vous pouvez donc écrire à plusieurs député(e)s.

     

  • Première « Install Party » Linux à Mende le 21 février à 14 heures

    GévauLug organise la première « *Install Party » Linux à POLeN, 12 rue Albert Einstein, Mende, le samedi 21 février 2015 à 14h.

    Affiche Install party Linux, 21 février, Mende, jpgGévaulug est un groupe d’utilisateurs de logiciels libres créé en 2014 à l’initiative d’Alain RUNEL, un passionné de Linux depuis plus de 20 ans. Autour de lui s’est constitué un groupe de férus d’informatique souhaitant promouvoir les solutions du libre et la philosophie de partage « open source ».

    Pour lancer sa communauté, l’association Gévaulug a décidé d’organiser un évènement fédérateur : une « Install party ». Les participants pourront découvrir les principaux logiciels libres (Gimp, Open office, VLC, Mozilla, Audacity…) sur des ordinateurs préconfigurés et lancer des installations de LINUX sur leurs propres machines pour repartir avec une station de travail et de loisir parfaitement configurée.

    Gévaulug a souhaité s’appuyer sur la démarche et le réseau SOLOZERE pour renforcer la dynamique créée par Lozère Développement et le Maison de l’Emploi et de la Cohésion Sociale.

    Espace ouvert d’innovation, POLeN propose un cadre convivial adapté pour échanger sur les usages professionnels ou amateurs du numérique.

    Ainsi, les participants pourront profiter d’une connexion à Internet par la fibre optique, d’un espace convivial et serein, et d’une superbe vue sur la vallée du Lot depuis les hauteurs de Mende !

    Pour vous inscrire, il suffit d’envoyer un mail à infos@gevaulug.fr

    Source : http://lozere-developpement.com

    *Une « install party » est un moment de convivialité où des utilisateurs expérimentés aident des novices à installer Linux et à découvrir les potentiels des logiciels libres.

     

  • Un cabinet agréé "contrôle médical aptitude à la conduite" non accessible !!

    Mon permis de conduire automobile avec restriction " mécanismes de freinage adapté" n'est valable que 5 ans. Il y a 5 ans j'étais passé devant la commission médicale de la préfecture.

    Depuis 2012, cela a changé : vous passez devant un médecin de ville agréé.

    Photo entrée cour cabinet médical Florac, jpgLe plus proche de mon domicile est à Florac. Je téléphone pour prendre rendez-vous pour un contrôle médical. La secrétaire m'indique que je dois apporter 2 photos d'identité, une pièce d'identité et une photocopie ainsi que mon permis de conduire. Rendez-vous donné à très brefs délais. Arrivé sur place, je constate, qu'il y a une marche de 10 centimètres entre le trottoir et la cour intérieure et encore une marche de la cour à l'entrée du bâtiment. Les portes sont très étroites, les couloirs également, les toilettes aussi. Une dame avec un enfant dans un landau est venue avec son père pour pouvoir accéder au cabinet médical.

    A la fin de la visite, je m'étonne que le médecin soit agréé pour faire des contrôles médicaux mais que son cabinet ne soit pas accessible. Il me répond que très bientôt il sera installé dans la nouvelle maison de santé qui elle sera totalement aux normes. Je ne sais depuis combien de temps il est agréé et s'il y a d'autres cas comme celui-ci, mais il est étonnant que la préfecture ne se préoccupe pas de l'accessibilité des cabinets de médecins agréés !

    Photo entrée immeuble avec marche cabinet médical Florac, jpg Photo toilettes étroites cabinet médical Florac, jpgCette visite est gratuite pour les personnes titulaires du permis et pouvant présenter la décision de reconnaissance d'un taux d'invalidité égal ou supérieur à 50% par la Commission Départementale d'Autonomie des Personnes Handicapées.

     

     

    G. Duyckaerts

  • "Différent comme tout le monde" édition 2015 lancée à Montpellier ce 3 février

    La 2e édition des Journées Handi-citoyennes, initiées par le Préfet Parisot, voyage de ville en ville, en Languedoc-Roussillon et PACA , de février à novembre 2015.

    Visuel Différent comme tout le monde, jpgLe lancement des journées Handi-citoyennes aura lieu ce mardi 3 février à 10h15 à Antigone à Montpellier.

    Vivre le quotidien d’une personne handicapée, c’est ce que s’apprêtent à expérimenter 7000 jeunes de 120 collèges de classe de cinquième, à travers des parcours ludo-pédagogiques, de février à novembre 2015, en Languedoc-Roussillon et, pour la première fois, en PACA.

    L’un des objectifs est d’amener ces jeunes à comprendre ce que signifie être différent dans son corps et dans son psychisme.


    Comment vivre dans la cité avec son handicap ? Comment se comporter face à une personne aveugle ? Comment vit-on quand on est sourd ?
    Comment fait-on pour se déplacer en fauteuil ?

    Ces questions seront abordées de façon ludique et vivante pour appréhender concrètement les différences tout en les dédramatisant.
    Vivre heureux avec son handicap et pouvoir se dire que si le handicap survient, rien n'est perdu.

    Carte Lozère Différent comme tout le monde, jpgLa 2ème édition s'étend et devient itinérante :  Montpellier (2 au 6 et 23 au 26 février) | Carcassonne (16 au 18 mars) | Le Pont du Gard (les 23, 24, 26 et 27 mars) | Perpignan (1er au 3 avril) | La Lozère à Montrodat (9 et 10 avril) | Sérignan pour la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée (les 4, 5 et 7 mai) | Narbonne (11 et 12 mai) | Vaucluse (26 au 29 mai) | Martigues (1er au 5 juin) | Marseille (2 au 6 novembre).

    Sources : differentcommetoutlemonde.org