Infos - Page 98

  • Une enquête-choc sur les centres qui maltraitent les enfants handicapés ce soir sur M6

    « Comment imaginer restituer une position de dignité à ces personnes si on les maintient dans ce contexte-là ? » « Ces personnes », ce sont des enfants polyhandicapés accueillis à l’Institut-médico éducatif (IME) de Moussaron, à Condom, dans le Gers. « Ce contexte », c’est celui d’un des bâtiments, vétuste, de l’IME où certains jeunes résidents sont mis sur des pots dans une salle commune, car les WC ne sont pas suffisamment nombreux ; sont lavés dans cette même salle commune, sans aucun respect de leur intimité ; dorment dans d’étroits boxes vitrés, fermés à clé, faute de place dans les dortoirs ; passent la nuit, pour la plupart, attachés sur leur lit, etc. Et cette question, c’est Eric Lemonnier, pédopsychiatre au CHU de Brest qui la pose.

    L'équipe de Zone interdite, l'émission de M6, lui a montré la vidéo, réalisée en caméra cachée par une éducatrice de l'IME Moussaron, accusé de « maltraitance institutionnelle » par l’Agence régionale de santé de Midi-Pyrénées. Ces images, très dures, ont été tournées, à l’initiative du réalisateur Nicolas Bourgoin, avant que l’affaire n’éclate sur la place publique, en novembre, suite à la mobilisation d’un collectif. Mais son documentaire de 90 mn ne se limite pas au cas de Moussaron : il lève le voile sur les dérives maltraitantes de certains établissements accueillant des enfants en situation de handicap mental. Enfants handicapés, révélations sur les centres qui les maltraitent, sera diffusé dimanche 19 janvier à 20h50, sur M6.

    Source et suite de l'article : Faire-face.fr Franck Seuret

  • Policier contre conducteur handicapé : suite et fin

    Nous vous avions parlé le 31 décembre de cette vidéo qui avait fait un tabac sur Youtube.

    C’est la fin de l’histoire qui a opposé un policier, garé "à cheval" sur une place réservée, et le conducteur en situation de handicap qui ne pouvait accéder à sa voiture. François Castellazi a mis en ligne, le 9 janvier, une nouvelle vidéo pour expliquer qu’il a été reçu à l’Hôtel de police de Chambéry, le 24 décembre, et que l’agent lui a présenté ses excuses.

    Neuf jours plus tôt, il avait mis en ligne une première vidéo dans laquelle on pouvait entendre l’enregistrement de la conversation entre les deux hommes, le jour de l’incident… et la mauvaise foi manifeste du policier. Une vidéo vue plus de 800 000 fois. C’est cette médiatisation inattendue qui a poussé François Castellazi à poster une seconde vidéo pour raconter l’épilogue et préciser ses motivations : « Le but n’était pas de dénigrer l’action de la police mais de dénoncer une incivilité : le non-respect des places de stationnement pour handicapés. » Reste à espérer que tous ceux qui l’ont visionnée auront retenu la leçon…

    Source de l'article : Faire-face.fr Franck Seuret

  • "Film en Poche" votre regard sur l'inclusion

    Film en poche, APF , concoursQuel est votre regard sur l'inclusion ?

    En HD ou avec votre mobile

                jusqu'au 30 avril 2014

    "filmez des images pour bouger les lignes"


     

                       Toutes les infos ici : http://bougerleslignes.fr/

  • L'Aide à la Complémentaire Santé pour certains allocataires de l'AAH

    Depuis le mois de juillet 2013, une revalorisation du plafond de ressources, permettant à quelques allocataires de l’AAH* de bénéficier de l’ACS , a vu le jour. Malheureusement, il subsiste toujours des restrictions, entraînant un nombre élevé de « non bénéficiaires ».

    Pour toutes les précisions, veuillez consulter l’article du mois de décembre du magasine « FAIRE FACE »:

    Faire-face : Aide à la complémentaire sante et AAH

    *AAH : Allocation Adulte Handicapé

    Source de l'article : Blog APF 51

  • CESU ou URSSAF : un choix stratégique pour le particulier-employeur et ses salariés

    Les particuliers-employeurs doivent déclarer les salaires versés et payer les charges sociales. Pour cela, ils peuvent choisir entre 2 dispositifs : l'URSSAF ou le CESU (Chèque Emploi Service Universel).

    Si le CESU a été créé spécifiquement pour les particuliers-employeurs pour simplifier leurs démarches, il s'avère inadapté dans certaines situations (en savoir plus) et nécessite l'accord du salarié. Dans ce contexte, des particuliers-employeurs sont amenés à privilégier le dispositif URSSAF.

    Que l'on opte pour le CESU ou pour l'URSSAF, ce choix n'est pas anodin : il conditionne en partie les relations de travail entre l'employeur et son salarié.

    Parce que chaque dispositif possède ses avantages et ses inconvénients, nous vous proposons une lecture simplifiée des 2 dispositifs :

    CESU, URSSAF, APF, aidant-pro 34

    Source et suite de l'article : APF Blog Aidant-pro 34