Infos - Page 46

  • Un cabinet agréé "contrôle médical aptitude à la conduite" non accessible !!

    Mon permis de conduire automobile avec restriction " mécanismes de freinage adapté" n'est valable que 5 ans. Il y a 5 ans j'étais passé devant la commission médicale de la préfecture.

    Depuis 2012, cela a changé : vous passez devant un médecin de ville agréé.

    Photo entrée cour cabinet médical Florac, jpgLe plus proche de mon domicile est à Florac. Je téléphone pour prendre rendez-vous pour un contrôle médical. La secrétaire m'indique que je dois apporter 2 photos d'identité, une pièce d'identité et une photocopie ainsi que mon permis de conduire. Rendez-vous donné à très brefs délais. Arrivé sur place, je constate, qu'il y a une marche de 10 centimètres entre le trottoir et la cour intérieure et encore une marche de la cour à l'entrée du bâtiment. Les portes sont très étroites, les couloirs également, les toilettes aussi. Une dame avec un enfant dans un landau est venue avec son père pour pouvoir accéder au cabinet médical.

    A la fin de la visite, je m'étonne que le médecin soit agréé pour faire des contrôles médicaux mais que son cabinet ne soit pas accessible. Il me répond que très bientôt il sera installé dans la nouvelle maison de santé qui elle sera totalement aux normes. Je ne sais depuis combien de temps il est agréé et s'il y a d'autres cas comme celui-ci, mais il est étonnant que la préfecture ne se préoccupe pas de l'accessibilité des cabinets de médecins agréés !

    Photo entrée immeuble avec marche cabinet médical Florac, jpg Photo toilettes étroites cabinet médical Florac, jpgCette visite est gratuite pour les personnes titulaires du permis et pouvant présenter la décision de reconnaissance d'un taux d'invalidité égal ou supérieur à 50% par la Commission Départementale d'Autonomie des Personnes Handicapées.

     

     

    G. Duyckaerts

  • S. Neuville visite Cerbère

    Hier, la Secrétaire d'État aux personnes handicapées, Ségolène Neuville, est venue visiter le Centre Bouffard-Vercelli Cerbère en compagnie de nombreux élus du coin. Photo de S. Neuville et D. Marais ACDCBVC, jpg Elle venait réitérer son projet devant le personnel, les représentants syndicaux et plusieurs membres de l' Association contre la délocalisation.

     

    Elle a proposé que le centre de rééducation devienne un agglomérat de M.A.S. ( Maison Accueil Spécialisé )  de 115 places médico-sociales et non plus sanitaires, dont 20 places de "Séjours répit" qui selon elle pourrait être proposées aux actuelles personnes handicapées qui viennent chaque année en séjour d'un mois. Il faudrait faire la demande, non plus à sa caisse d'assurance maladie, mais à la *MDPH de son département selon une procédure qui n'existe pas encore. Et attendre plusieurs mois la réponse car les *MDPH sont déjà débordées. Ce ne sera plus de la rééducation fonctionnelle, qui sera, elle, transférée à Perpignan dans un bâtiment à construire ( 52 millions d'€uros ) et qui mélangera, dans un même plateau technique, la réadaptation spécialisée handicap et celle plus banale de l'hôpital de Perpignan.

    Sachant qu'il y a actuellement plus de 80 lits occupés par ces personnes handicapées qui reviennent chaque année, car le Centre Bouffard-Vercelli offre un plateau technique complet de qualité et un emplacement exceptionnel, le nombre de places proposé est très court. Et la procédure terriblement contraignante.

    Le personnel, lui, à Cerbère, serait réduit de 250 à 140 personnes.

    * MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées.

    Texte et photo : Guy Duyckaerts

     

  • "Différent comme tout le monde" édition 2015 lancée à Montpellier ce 3 février

    La 2e édition des Journées Handi-citoyennes, initiées par le Préfet Parisot, voyage de ville en ville, en Languedoc-Roussillon et PACA , de février à novembre 2015.

    Visuel Différent comme tout le monde, jpgLe lancement des journées Handi-citoyennes aura lieu ce mardi 3 février à 10h15 à Antigone à Montpellier.

    Vivre le quotidien d’une personne handicapée, c’est ce que s’apprêtent à expérimenter 7000 jeunes de 120 collèges de classe de cinquième, à travers des parcours ludo-pédagogiques, de février à novembre 2015, en Languedoc-Roussillon et, pour la première fois, en PACA.

    L’un des objectifs est d’amener ces jeunes à comprendre ce que signifie être différent dans son corps et dans son psychisme.


    Comment vivre dans la cité avec son handicap ? Comment se comporter face à une personne aveugle ? Comment vit-on quand on est sourd ?
    Comment fait-on pour se déplacer en fauteuil ?

    Ces questions seront abordées de façon ludique et vivante pour appréhender concrètement les différences tout en les dédramatisant.
    Vivre heureux avec son handicap et pouvoir se dire que si le handicap survient, rien n'est perdu.

    Carte Lozère Différent comme tout le monde, jpgLa 2ème édition s'étend et devient itinérante :  Montpellier (2 au 6 et 23 au 26 février) | Carcassonne (16 au 18 mars) | Le Pont du Gard (les 23, 24, 26 et 27 mars) | Perpignan (1er au 3 avril) | La Lozère à Montrodat (9 et 10 avril) | Sérignan pour la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée (les 4, 5 et 7 mai) | Narbonne (11 et 12 mai) | Vaucluse (26 au 29 mai) | Martigues (1er au 5 juin) | Marseille (2 au 6 novembre).

    Sources : differentcommetoutlemonde.org

  • Le guide du premier logement en Languedoc-Roussillon

    Couverture Guide du premier logement, jpgÉdité par le Centre régional information jeunesse Languedoc-Roussillon ce guide ( non réservé aux personnes handicapées ) donne les informations pour chercher son premier logement, les aides de la caisse d'allocations familiales.

    Si vous recherchez un cautionnaire, si vous avez des difficultés avec votre propriétaire, retrouvez des informations dans Le guide du 1er logement . Ce guide gratuit est disponible dans les locaux du CRIJ (3 avenue Charles Flahault - 34094 Montpellier Cedex 5) ou dans le réseau Information jeunesse du Languedoc-Roussillon

     

     

     

     

    Sources : Onisep

  • Un nouveau Collectif Pour une France Accessible

    Visueld u Collectif pour une France accessible, jpg

    Plus d'une trentaine d'associations de personnes en situation de handicap et de leur famille, de personnes âgées ou retraitées, d'usagers des transports ou de la voirie, des associations familiales ou de cyclistes ou encore de développement durable, mécontentes de la situation actuelle de l'accessibilité ont créé un Collectif pour une France accessible.

    Le plaidoyer de ce Collectif énonce : "

    Si l’accessibilité s’entend souvent et bien logiquement comme l’absence d’obstacles physiques à la mobilité et donc la possibilité d’aller et venir, de circuler librement en toute autonomie – droits fondamentaux que les pouvoirs publics doivent concrètement mettre en œuvre s’il en est -, elle ne saurait pour autant se limiter à cela.

    En effet, cette notion recouvre aussi le fait de pouvoir comprendre, disposer d’une information, d’un service, d’une prestation, d’un bien… et ce, à tous les âges de la vie, quelles que soient les capacités, les spécificités de chacun-e."

    et aussi : "L’accessibilité est un confort pour tous."Logo Collectif pour une Fance accessible , jpg "La société doit donc être construite pour que chacun-e, quels que soient son âge, ses capacités, ses spécificités, ait accès à tout : cadre bâti public et privé, logement, transports, voirie, loisirs, éducation, emploi, services de santé, produits de consommation et services, technologies de l’information et de la communication... "

    L'APF fait bien sur partie de ce Collectif qui se battra pour

    • une France conçue et aménagée pour tous, c’est-à-dire une France qui considère l’accessibilité universelle (l’accès aux biens, services et activités) comme une norme fondamentale de la qualité de vie de tous les citoyens et donc qui doit s’inscrire dans les politiques d’aménagement et de développement durable,
    • une France qui combat les préjugés et les discriminations ;
    • une France qui affirme et défend la participation sociale de chacun(e), quels que soient son âge, ses capacités et ses spécificités ;
    • une France qui fait vivre ses valeurs « Liberté, égalité, fraternité ».

    C’est cette France que le Collectif pour une France accessible s’engage à promouvoir et à défendre auprès de tous les décideurs : pouvoirs publics, élus politiques, partenaires sociaux, entreprises ; ainsi que de l'opinion publique.

     

    Sources : collectifpourunefranceaccessible.fr