19/10/2015

Discriminations : s'informer et agir

Stop discrimination.JPGQue faire en cas de discrimination ? Quelles sont les discriminations reconnues par la loi ? Entretien d'embauche, visite d'appartement ... Que faire en cas de discrimination ? Quelles sont les discriminations reconnues par la loi ?

S'informer :

La discrimination, au sens juridique, se définit comme un traitement défavorable ou inégal comparé à d'autres personnes ou d'autres situations par rapport à certains critères discriminatoires interdits par la loi (origine, sexe, situation de famille, patronyme, handicap, orientation ou identité sexuelle...). Ce traitement défavorable intervient dans un domaine spécifié par la loi comme l'accès à l'emploi ou au logement par exemple. Attention néanmoins à ne pas confondre les discriminations avec d'autres infractions (racisme, provocation publique à la discrimination ou encore harcèlement). L'auteur d'une discrimination encourt jusqu'à 3 ans d'emprisonnement et 45 000 €d'amende.

Agir :

Il existe de nombreuses structures d'écoute et d'accompagnement :
- les bureaux d'aide aux victimes (dans tous les tribunaux de grande instance) ;
- les maisons de justice et du droit (MJD) présentes dans certaines communes éloignées des palais de justice ou dans les zones urbaines sensibles ;
- le 08 victimes au 08 842 846 37 qui vous offre une écoute confidentielle et gratuite ;
- le réseau de l'Institut national d'aide aux victimes et de médiation (Inavem). qui fédère les associations d'aide aux victimes.

Pour vous informer et agir, retrouvez www.stop-discrimination.gouv.fr un site du ministère de la justice.

Source : Blog APF des Yvelines

Icône audidescription.jpg


podcast

17:18 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

18/10/2015

Menaces sur les MDPH : ce 14 octobre a été journée de mobilisation nationale !

Affiche MDPH Stop à la casse.jpgMercredi 14 octobre, jour de mobilisation pour dire « Stop à la casse des MDPH ! », l’APF, après avoir interpelé la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a alerté les parlementaires.

Dans un message d'alerte qui vient de leur être adressé, l’association a souligné la nécessité de garantir l’indépendance des Maisons départementales des personnes handicapées et de renforcer leurs moyens.

En parallèle, des actions ont eut lieu dans toute la France et un rassemblement a été organisé à Paris à 14h devant le ministère des Affaires sociales. L’APF a remis à cette occasion les plus de 36 000 signatures de la pétition « Touche pas à ma MDPH ! ».

L’APF a lancé également une mobilisation en ligne en proposant aux internautes sur Facebook de créer une chaîne et d’apporter ainsi leur brique à l'édifice.

Source : http://www.reflexe-handicap.org

Icône audidescription.jpg


podcast

17:15 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

17/10/2015

Vigilance sur votre Aide à l'acquisition d'une Complémentaire Santé

Capture écran ACS.JPG

La réforme de l'Aide à l'acquisition d'une Complémentaire Santé (ACS) est entrée en vigueur le 1er juillet 2015. Pour rappel l'ACS est ouverte aux personnes dont les ressources sont supérieures au plafond de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C 8645€) mais inférieures à 11670€ (pour une personne seule).

l'ACS permet  aux personnes concernées de bénéficier pendant un an :

- D'une aide financière pour payer le contrat de complémentaire santé

- De tarifs médicaux sans dépassement d'honoraires dans le cadre d'un parcours de soins coordonnées, quel que soit le médecin, même s'il pratique des honoraires libres, sauf en cas d'exigences particulières (Visites à domicile non justifiée par exemple)

- D'une dispense des franchises médicales et de la participation forfaitaire de 1€

- D'une dispense d'avance des frais (bénéfice du tiers payant intégral)

- De tarif sociaux pour le gaz et l'électricité

Icône audidescription.jpg


podcast

Lire la suite

17:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

15/10/2015

6 000e de l'émission Motus = 6 000€ pour l'APF !

Merci à Thierry Beccaro, parrain de notre jeu national HandiDon, à l'équipe de Motus et à France Télévisions pour avoir rendu hommage à l'APF lors de sa 6 000e émission ce matin (à 4mn40) et pour son don de 6 000€ à l'association à cette occasion.

Visuel Motus.JPG

 

Emission du 15/10 à (re)voir en replay pendant une semaine sur Pluzz.

22:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

14/10/2015

Lettre ouverte à la Présidente du Conseil Départemental de Lozère

Logo APF48.pngStop à la casse de la MDPH

Madame la Présidente du Conseil Départemental de Lozère, 


Alors que la Maison Départementale des Personnes Handicapées de Lozère remplit assez bien son rôle, vous voulez créer à la place une Maison Départementale de l’Autonomie qui engloberait les personnes âgées dépendantes ou en perte d’autonomie et les personnes en situation de handicap.


Pourquoi créer un nouveau machin ?  Ne serait-il pas plus juste que toutes les personnes en situation de handicap ou dépendantes puissent avoir accès aux mêmes droits, aux mêmes prestations et ce quel que soit leur âge ?


Il y a six mois, à peine, Madame Pantel,  vous avez signé, vous et votre colistier, la charte de l’APF où vous vous engagiez à vous mobiliser auprès du gouvernement, avec nous et d’autres associations, pour le droit à compensation universel, pour supprimer les barrières d’âge.  Vous vous engagiez aussi pour garantir l’indépendance de la Maison Départementale des Personnes Handicapées.


Vous voulez créer 5 nouveaux lieux d’accueil pour cette MDA, dans les Centres Médico-sociaux. C’est très bien, mais aucun n’est accessible totalement !
C’est un comble pour l’accueil de personnes handicapées ou dépendantes !!


Madame Pantel, nous vous en prions, ne cassez pas la MDPH de Lozère, arrêtez votre projet !


Nous sommes, bien sûr, à votre disposition pour en discuter de pleine voix.


Cordialement,  l’APF Lozère

Icône audidescription.jpg


podcast

12:48 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |