21/04/2015

Pas d’AdAP pour le secteur déréglementé des autocars, selon Maire-info

Dans un article paru sur Maire-info.com, on apprend que :

Photo Bus RATP accessible, J-L Zimmermann"Dans le cadre de l’examen du projet de loi Macron, le Sénat a adopté hier un amendement du gouvernement qui exclut les futures lignes d’autocars longue distance du dispositif Agendas d’accessibilité programmée (Ad’Ap)...Le projet de loi du ministre de l’Économie prévoit de libéraliser le secteur des autocars en autorisant toute entreprise de transport à installer librement une liaison régulière de ville à ville...

La loi du 13 février 2005 exigeait la mise en accessibilité totale, notamment, des réseaux de transport, avant le 13 février 2015. Cette disposition n’ayant été que très partiellement appliquée, le gouvernement a choisi de donner un délai aux autorités organisatrices : il reste obligatoire de créer un schéma directeur d’accessibilité (SDA), pour fixer la programmation de la mise en accessibilité ...

Cet amendement dispose donc que les règles relatives aux SDA et aux Ad’Ap ne s’appliquent pas aux nouvelles lignes privées d’autocars....

L’exposé des motifs précise enfin que « des dispositions légales complémentaires » préciseront les obligations légales auxquelles seront soumis les autocars en matière d’accessibilité....

La question qui reste posée, en revanche, est celle des points d’arrêt : ces nouveaux services vont forcément utiliser des points d’arrêts existants (gare routières, etc.) lorsqu’ils desserviront ces villes. Qui sera chargé de la mise en accessibilité de ces points d’arrêt ?..."

 

Source et article complet : maire-info.com, l'amendement en question, Photo : J-L Zimmermann


podcast

17:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Le sixième B.I.P. est sorti

Le sixième Bulletin d'Information des Parents d'enfants en situation de handicap vient de paraître.

En tête BIP N°6, jpg

Au sommaire de ce numéro qui revient sur les Journées Nationales Parents 2014

-Ateliers Kaffeeklatsch

-Annonce du handicap : les impacts sur la famille

-Quelle vie sociale lorsqu’un de nos enfants est  handicapé ?

-Accompagner un enfant handicapé : les impacts sur la vie professionnelle

-Quelle vie de couple et quelle vie affective lorsque l'un de nos enfants est handicapé ?

-Le handicap a-t-il modifié la place de chacun dans votre famille ? Et comment ?

Lu pour vous : Vie à domicile

Noté pour vous :Les enfants en situation de handicap vivent-ils en famille ?

Vacances : Des aides pour partir en famille

Pour lire ce B I P : c'est ici

Source : interparents.blog.apf.asso.fr


podcast

12:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

20/04/2015

CNSA : les représentants du GR31 font part de leurs préoccupations

Selon le site de la CNSA* :

Capture écran conseil CNSA avril 2015"Le Conseil de la CNSA* s’est réuni mardi 14 avril 2015 pour voter la clôture des comptes et le rapport d’activité de l’année écoulée. Il s’est également prononcé sur le financement de différentes mesures prises en anticipation du vote de la loi d’adaptation de la société au vieillissement et sur les priorités du plan d’aide à l’investissement 2015 qui s’élève à 100 M€. "

Les représentants du GR 31 ( regroupant les associations représentant les personnes âgées, les personnes handicapées et les professionnels à leur service (fédérations d'établissements et de services) ont fait part de leurs préoccupations. Ils ont exprimé « l’inquiétude et la désapprobation du monde des retraités et des personnes âgées sur la gestion de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA) [...], car pour pouvoir l’utiliser il faut que la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement soit votée [...], alors que les besoins en matière de services ou d’hébergement de toutes natures sont loin d’être satisfaits ».

Ils ont témoigné de la volonté, pour le monde du handicap « de trouver, de façon pérenne, les sources de financements nécessaires pour éviter, d’une part, les budgets en baisse alors que les demandes augmentent et éviter, d’autre part, les contraintes des conseils départementaux sur les plans d’aide. »
Ils ont également réaffirmé leur attachement à la convergence des politiques à destination des personnes âgées et des personnes handicapées et à « la disparition des barrières d’âge annoncée dans la loi du 11 février 2005. »
Enfin, ils se sont montrés « inquiets de voir la campagne budgétaire prendre du retard. »"

*CNSA : Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie

Source : Cnsa.fr, Dossier de presse du conseil du 14 avril 2015.pdf


podcast

17:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

19/04/2015

Stop AVC, une initiative associative

Capture écran Stop AVC, vidéo youtubeÀ l'occasion de la prochaine Journée européenne des accidents vasculaires cérébraux, qui aura lieu le 14 mai, vous êtes invités à découvrir l'initiative associative "Stop AVC Le magazine de la prévention", une série de 5 vidéos et clips informatifs sur l'AVC.

L'AVC n'est pas une fatalité. Pour le prévenir et réagir à temps, il est important d'en connaitre les symptômes principaux. Découvrez ci-dessous la première vidéo :

Pédagogiques et faciles d'accès pour un large public, ces vidéos abordent l'AVC avec une priorité donnée aux signes avant-coureurs. En effet, une brutale paralysie, une soudaine faiblesse du bras et des difficultés à parler ou des troubles visuels sont les premiers symptômes. Face à une personne qui ressent de tels troubles, il est extrêmement urgent de faire le 15, car plus la prise en charge sera précoce, meilleure en seront les chances de guérison.

Ces vidéos ont été réalisées entre autres par France AVC


podcast

 

16:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

18/04/2015

Nicolas Huchet nommé "Innovateur social" par la MIT Technology Review

Photo Nicolas Huchet, main bionique, techfest, Bionic HandSelon un article de Challenge.fr, Nicolas Huchet dont nous avions parlé le 5 avril sur notre blog, vient d'être nommé "Innovateur social " par la MIT Technology Review, la revue du prestigieux institut américain:

"pour la création d’une main bionique à partir d’imprimante 3D. Son histoire commence en 2002 quand un accident du travail le prive de sa main droite. Les prothèses de main électrique sont hélas trop chères pour lui. Il décide donc de fabriquer son propre modèle à partir d’une imprimante 3D et de logiciels libres."

"La revue du prestigieux institut américain, pour la 3e année consécutive, a évalué quelque 150 candidats toutes technologies confondues pour dénicher les plus susceptibles de changer le monde. Seule condition: avoir moins de 35 ans."

Nicolas Huchet et le projet Bionico Hand porté par le Fab Lab de Rennes, continue de se singulariser dans le monde des makers et de l’e-santé, selon aussi francetv.info :

"Bionico Hand, c’est deux ans de mobilisation permanente pour ce technicien-formateur aux métiers du son. A la base, donc, la main du robot Inmoov de Gaël Langevin. Viennent ensuite des trouvailles permanentes, comme l’utilisation du bracelet Myo, des processeurs Arduino, de l’impression 3D, et beaucoup de rencontres et de collaborations venues du monde entier, pour aboutir à un modèle coûtant moins de 1000 euros."

Sources : Challenge.fr, Francetvinfo


podcast

 

19:04 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |