23/04/2015

Le guide Têtu + aborde des question liées au handicap

Le guide gratuit d'information sur le VIH et les hépatites Têtu+ vient d'être mis en ligne en PDF.

Couverture Têtu+, jpgCe gros guide de 112 pages parle de droits, de santé, d'accès aux soins en prison, de bien-être, de traitements et de handicap : " Si vous êtes en situation de handicap, on ne doit pas vous infantiliser, chacun doit vous considérer comme un sujet, une personne capable de désir et d’exercer son libre arbitre....Le regard des professionnels, dans les lieux d’accueil, est en train de changer, mais on trouve encore, hélas, des établissements où la sexualité est interdite..."

Avec des témoignages, des guides sur la vie courante, des tribunes libres, des questions clés et des réponses d'experts, une enquête, etc.. il est "destiné aux personnes vivant avec le VIH, et /ou avec une hépatite B ou C, à leurs proches et à tous ceux qui souhaitent s’informer sur le sida et les hépatites."

Avec notamment des contributions d’experts de Sida Info Service comme le docteur Michel Ohayon, directeur du centre de santé sexuelle Le 190, François Crochon, sexologue clinicien, chef de mission du CeRHeS*, ou encore les juristes de la ligne Sida Info Droit.

*CeRHeS : Centre Ressources Handicaps et sexualités

Télécharger le guide Têtu+

Sources : Cerhes.org


podcast

 

17:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

22/04/2015

Passagers handicapés : easyJet lance une charte européenne selon Air-journal

Vu sur Air-journal.fr :

Photo avion EasyJet, Dom0803, jpg"La compagnie aérienne low cost easyJet a dévoilé [le 21 avril] une charte paneuropéenne pour les passagers à mobilité réduite, visant à rendre plus cohérente et universelle l’application de leurs droits en particulier dans les aéroports du continent....: elle contient des recommandations concrètes pour les aéroports, les compagnies aériennes et les politiques pour faire appliquer de façon plus consistante et universelle les droits déjà définis par la législation européenne....

La Charte d’easyJet entend donc fournir un guide ... sur qui est responsable de quoi à chaque étape du voyage ...

Cette charte est basée sur les « leçons apprises » par le groupe, explique easyJet qui précise transporter chaque jour « environ 1000 passagers nécessitant une assistance spéciale », soit plus de 350 000 passagers par an sur l’ensemble de son réseau."

Cette compagnie avait été condamnée à plusieurs reprises pour discrimination à raison du handicap ( voir l'article defenseurdesdroits.fr )

Source et article complet : Air-journal.fr, Photo: Dom0803


podcast

17:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

21/04/2015

Pas d’AdAP pour le secteur déréglementé des autocars, selon Maire-info

Dans un article paru sur Maire-info.com, on apprend que :

Photo Bus RATP accessible, J-L Zimmermann"Dans le cadre de l’examen du projet de loi Macron, le Sénat a adopté hier un amendement du gouvernement qui exclut les futures lignes d’autocars longue distance du dispositif Agendas d’accessibilité programmée (Ad’Ap)...Le projet de loi du ministre de l’Économie prévoit de libéraliser le secteur des autocars en autorisant toute entreprise de transport à installer librement une liaison régulière de ville à ville...

La loi du 13 février 2005 exigeait la mise en accessibilité totale, notamment, des réseaux de transport, avant le 13 février 2015. Cette disposition n’ayant été que très partiellement appliquée, le gouvernement a choisi de donner un délai aux autorités organisatrices : il reste obligatoire de créer un schéma directeur d’accessibilité (SDA), pour fixer la programmation de la mise en accessibilité ...

Cet amendement dispose donc que les règles relatives aux SDA et aux Ad’Ap ne s’appliquent pas aux nouvelles lignes privées d’autocars....

L’exposé des motifs précise enfin que « des dispositions légales complémentaires » préciseront les obligations légales auxquelles seront soumis les autocars en matière d’accessibilité....

La question qui reste posée, en revanche, est celle des points d’arrêt : ces nouveaux services vont forcément utiliser des points d’arrêts existants (gare routières, etc.) lorsqu’ils desserviront ces villes. Qui sera chargé de la mise en accessibilité de ces points d’arrêt ?..."

 

Source et article complet : maire-info.com, l'amendement en question, Photo : J-L Zimmermann


podcast

17:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Le sixième B.I.P. est sorti

Le sixième Bulletin d'Information des Parents d'enfants en situation de handicap vient de paraître.

En tête BIP N°6, jpg

Au sommaire de ce numéro qui revient sur les Journées Nationales Parents 2014

-Ateliers Kaffeeklatsch

-Annonce du handicap : les impacts sur la famille

-Quelle vie sociale lorsqu’un de nos enfants est  handicapé ?

-Accompagner un enfant handicapé : les impacts sur la vie professionnelle

-Quelle vie de couple et quelle vie affective lorsque l'un de nos enfants est handicapé ?

-Le handicap a-t-il modifié la place de chacun dans votre famille ? Et comment ?

Lu pour vous : Vie à domicile

Noté pour vous :Les enfants en situation de handicap vivent-ils en famille ?

Vacances : Des aides pour partir en famille

Pour lire ce B I P : c'est ici

Source : interparents.blog.apf.asso.fr


podcast

12:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

20/04/2015

CNSA : les représentants du GR31 font part de leurs préoccupations

Selon le site de la CNSA* :

Capture écran conseil CNSA avril 2015"Le Conseil de la CNSA* s’est réuni mardi 14 avril 2015 pour voter la clôture des comptes et le rapport d’activité de l’année écoulée. Il s’est également prononcé sur le financement de différentes mesures prises en anticipation du vote de la loi d’adaptation de la société au vieillissement et sur les priorités du plan d’aide à l’investissement 2015 qui s’élève à 100 M€. "

Les représentants du GR 31 ( regroupant les associations représentant les personnes âgées, les personnes handicapées et les professionnels à leur service (fédérations d'établissements et de services) ont fait part de leurs préoccupations. Ils ont exprimé « l’inquiétude et la désapprobation du monde des retraités et des personnes âgées sur la gestion de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA) [...], car pour pouvoir l’utiliser il faut que la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement soit votée [...], alors que les besoins en matière de services ou d’hébergement de toutes natures sont loin d’être satisfaits ».

Ils ont témoigné de la volonté, pour le monde du handicap « de trouver, de façon pérenne, les sources de financements nécessaires pour éviter, d’une part, les budgets en baisse alors que les demandes augmentent et éviter, d’autre part, les contraintes des conseils départementaux sur les plans d’aide. »
Ils ont également réaffirmé leur attachement à la convergence des politiques à destination des personnes âgées et des personnes handicapées et à « la disparition des barrières d’âge annoncée dans la loi du 11 février 2005. »
Enfin, ils se sont montrés « inquiets de voir la campagne budgétaire prendre du retard. »"

*CNSA : Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie

Source : Cnsa.fr, Dossier de presse du conseil du 14 avril 2015.pdf


podcast

17:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |