20/12/2013

Loi sur les retraites : un recul pour les travailleurs handicapés ; deux petites avancées pour les aidants

Bougies, anniversaire, retraiteLes travailleurs handicapés sont définitivement fixés sur leur sort. Le Parlement a adopté, mercredi 18 décembre, le projet de loi réformant le système de retraites. Et modifié les conditions d’accès à la retraite anticipée à taux plein, entre 55 et 59 ans, pour les personnes handicapées. Qu'elles travaillent dans le privé ou le public, elle sera désormais réservée à celles pouvant justifier d’un taux d’incapacité au moins égal à 50 % pendant un certain nombre de trimestres validés et de trimestres cotisés (le nombre de trimestres exigés pendant lequel l’assuré était atteint d’une incapacité à 50% varie selon l’âge de départ à la retraite envisagé et la date de naissance - Faire Face a calculé les nouvelles durées. À lire ici). Jusqu’alors, le taux d’incapacité demandé était plus élevé (80%), mais le dispositif était également ouvert, sous les mêmes conditions de durée, aux personnes ayant la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé. Au grand dam des associations de personnes handicapées qui dénoncent une mesure injuste, la RQTH ne sera plus prise en compte après le 31 décembre 2015. Autrement dit, les personnes demandant leur retraite anticipée avant fin 2015 pourront faire valoir leur RQTH ou leur taux d'incapacité supérieur à 50%. Pour les demandes après cette date, seul sera pris en considération le taux d'incapacité supérieur à 50%. La loi comporte une autre disposition, favorable cette fois, concernant les travailleurs handicapés ; et deux petites avancées pour leurs aidants.

Source et suite de l'article : Faire-face.fr Franck Seuret, Photo DR

09:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

19/12/2013

Le programme, controversé, de mise en accessibilité financé par le FIPHFP peine à décoller

Elysée, entrée palais de l'ElyséeObjectif emploi. Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique, qui collecte les contributions des employeurs publics n’atteignant pas l’objectif légal de 6 % de salariés handicapés et finance des actions d’insertion professionnelle, a adopté, le 11 décembre, trois « mesures d’application des décisions du Comité interministériel du handicap ». Pour développer l’apprentissage des jeunes, il prendra en charge 80 % du coût salarial à la charge de l’employeur pendant toute la durée du contrat, en lieu et place de l’indemnité forfaitaire actuelle de 4 000 €. Par ailleurs, les jeunes de 16-25 ans en situation de handicap qui veulent effectuer un service civique, dans les services publics, pourront désormais solliciter le financement d’aides techniques et humaines auprès du FIPHFP. Enfin, le Fonds va proroger en 2015 et 2016 son programme de mise en accessibilité des lieux de travail, des écoles de la fonction publique et des sites internet publics. Un programme, controversé, qui peine à prendre l’ampleur souhaitée.

Source et suite de l'article : Faire-face.fr Franck Seuret, Photo DR

11:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

11/12/2013

Formation professionnelle : Pour une prise en compte des besoins spécifiques des personnes en situation de handicap !

Alors que les négociations sur la formation professionnelle sont en cours, l’Association des paralysés de France (APF) tient à rappeler que les besoins spécifiques des personnes en situation de handicap doivent être pris en compte!

Emploi personne handicapée, PologneEn effet, la formation professionnelle constitue un enjeu capital pour ces dernières, dans un contexte de fort taux de chômage (22%, soit le double du taux de chômage de la population générale) et alors que la majorité des personnes en situation de handicap (salariés et demandeurs d'emploi) ont un niveau de formation et de qualification plus faible que la moyenne des salariés.

Ainsi, pour accroitre significativement l’accès, le maintien mais aussi l’évolution dans l’emploi des personnes en situation de handicap, l’APF a identifié plusieurs leviers à activer : prise en compte d'une majoration du compte personnel formation, mise en œuvre du conseil en évolution professionnelle, intégration d'un droit à l'accompagnement nécessaire.

L'association rappelle que l’enjeu de la formation concerne un million d'actifs handicapés dont 60% sont des actifs occupés et 40% en demande d’emploi.

Source : Reflexe-handicap.org, Photo : Ottawa AC

11:08 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

19/11/2013

17e semaine pour l'emploi des personnes handicapées : c'est parti !

Semaine pour l'emploiC'est hier qu'a démarré la Semaine pour l'emploi des personnes handicapées à l'initiative de l'Association pour l'insertion sociale professionnelle des personnes handicapées (Adapt). Cette 17e édition se déroule jusqu'au dimanche 24 novembre, dans un contexte économique difficile : le taux de chômage des personnes en situation de handicap est deux fois supérieur à celui de la population générale.

Au programme de cette semaine : des forums emploi/handicap, des jobdatings©, des handicafés©… partout en France. Pour trouver la manifestation qui vous intéresse, il suffit de consulter la carte des événements sur http://www.semaine-emploi-handicap.com/la-carte-des-evene....

À souligner qu'à l'occasion de cette semaine, l'Association des Paralysés de France a lancé son Espace Emploi, accessible depuis son site institutionnel. Vous trouverez en permanence le lien de cet Espace Emploi APF, ici,  sur cette page dans la colonne de droite.

Source : Faire-face.fr

09:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |