Accessibilité - Page 55

  • L’APF attend du Premier ministre des délais resserrés sur l’accessibilité !

    Photo Manuel Valls, premier ministre, auteur Jackolan1, jpgPar le biais d'un communiqué de presse, l’Association des Paralysés de France (APF) profite de la passation des pouvoirs entre Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls pour souhaiter au nouveau Premier Ministre ses félicitations pour sa nomination ainsi qu’une bonne prise de fonction.

    C’est également l’occasion de réaffirmer au tout nouveau chef du gouvernement l’obligation nationale qu’est l’accessibilité depuis près de 40 ans, le refus des personnes en situation de handicap d’attendre encore jusqu’à 10 années de plus avant de pouvoir circuler librement ! Ainsi, l’APF demande au Premier ministre :

        d’adopter d’urgence le projet de loi d’habilitation ;
        de tenir les engagements de son prédécesseur annoncés lors du Comité interministériel du 25 septembre dernier c'est-à-dire de resserrer les délais des Agendas d’accessibilité programmée.

    Notre mouvement national rappelle qu’il a déjà mobilisé plus de 120 000 personnes en moins de 3 semaines grâce à sa pétition sur change.org/accessibilité ou necoutezpasleslobbies.org preuve que nombreux sont ceux qui en attendent plus du gouvernement. Rejoignez-nous dans notre élan pour une société plus libre envers tous ses citoyens signant cette pétition.

    Photo : Jackolan1

  • Le Défenseur des droits veillera à ce que les Ad’ap ne soient pas des "chèques en blanc"

    Photo de Maryvonne Lyazid, adjointe du Défenseur des droits, jpgInterview de Maryvonne Lyazid, adjointe du Défenseur des droits, en charge de la lutte contre les discriminations et la promotion de l'égalité par Faire Face

    Faire Face : Comment le Défenseur des droits a-t-il accueilli l'annonce de ce dispositif des Ad'ap*par le gouvernement, fin février ?

    Maryvonne Lyazid : Sans surprise mais avec des regrets. Nous n’avons pas été surpris car le retard accumulé depuis l’adoption de la loi, en 2005, rendait l’échéance de 2015 intenable. Mais nous aurions souhaité qu’un dispositif visant à accompagner la mise en accessibilité des établissements recevant du public et des services de transport ait été mis en place beaucoup plus tôt. 

    En février 2013, le Défenseur des droits a rendu une décision alertant notamment le gouvernement sur la nécessité de mettre en place un pilotage national. L’accessibilité constitue un moyen de lutter contre les discriminations en permettant aux personnes handicapées de participer pleinement à tous les aspects de la vie. C’est donc un enjeu prioritaire.

    Faire Face : Le dispositif des Ad'ap vous semble-t-il suffisamment bien encadré pour garantir une France accessible ?

    ...

    Source et suite de l'article : Faire-face.fr Franck Seuret,  Photo : DR

    * Ad'ap : les agendas d’accessibilité programmée (Ad’ap) engageront leurs signataires à mettre en oeuvre un programme de travaux de mise en accessibilité. Dans un délai de 3, 6 ou 9 ans selon la nature de l’établissement recevant du public ou du service de transport. Ce dispositif devrait être proposé aux exploitants ne respectant pas l’échéance légale de janvier 2015 pour la mise aux normes.

  • Outils numériques & handicap : un site web plein de ressources

    Capture écran "outils numériques & handicap", jpgCe site a pour vocation de collecter les logiciels, les extensions et les applications qui aident les personnes handicapées.

    La plupart sont gratuits mais quelques solutions payantes apparaissent quand il s'agit d'outils vraiment intéressants (et qui n'ont pas leur équivalent en gratuit).

    Ce site permet à chacun de gagner du temps dans la recherche sur la toile et facilite certaines tâches en utilisant les outils numériques.

     

    Ce site est surtout réalisé pour des enseignants mais est très utile à tous.

    Source : handituic.blogspot.fr