20/06/2015

Odile Maurin interpelle le Président de la Région Midi-Pyrénées

Vous trouverez ci-dessous le texte et les images de l'intervention d'Odile MAURIN, Représentante Départementale de l'APF en Haute Garonne et conseillère CESER (Conseil Economique, Social et Environnemental Régional) Midi-Pyrénées, au sujet des projets du Conseil Régional de retarder encore la mise en accessibilité des lycées de Midi-Pyrénées, en rupture avec les engagements passés. ( Nous rappelons que la région Midi-Pyrénées et le Languedoc-Roussillon seront fusionnés en 2016 )

Photo Odile Maurin, CESER Midi-Pyrénées, jpgAssemblée plénière du CESER du 18 juin 2015
INTERVENTION SUR LE RAPPORT n° 15/AP/06.16 pour l’Assemblée Plénière du Conseil Régional du 22 Juin 2015
Sur l’approbation des projets d'agenda d'accessibilité programmée des lycées et des bâtiments a usage de bureau de la région Midi-Pyrénées - demande de prorogation des délais de dépôt de l’agenda d’accessibilité programmée des services de transports d’intérêt régional

RAPPORTEUR : Odile MAURIN

Monsieur le Directeur Général des Services, représentant du Président du Conseil  Régional Midi-Pyrénées, dont je regrette l’absence,
Monsieur le Président du Conseil Économique, Social, et Environnemental Régional Midi-Pyrénées,
Mesdames et messieurs les conseillers,
Mesdames et Messieurs, chers amis,

J’interviens aujourd’hui en commission plénière sur le rapport n° 15/AP/06.16 pour l’Assemblée Plénière du conseil Régional du 22 Juin 2015 sur l’approbation des projets d'agenda d'accessibilité programmée des lycées et des bâtiments à usage de bureau de la région Midi-Pyrénées et sur la demande de prorogation des délais de dépôt de l’agenda d’accessibilité programmée des services de transports d’intérêt régional.
Document de planification qui aurait dû être soumis au CESER pour avis, me semble-t-il.

J’ai une question pour Mr le Président MALVY : allez-vous tenir les engagements de la région ou reporter encore la mise en accessibilité des lycées ?

En effet, qui parmi vous accepterait que ses enfants ne soit pas scolarisés et ne bénéficient pas du même choix d’orientation que les autres jeunes ? Qui ?

Pourtant, le Conseil Régional est en train de tenter de repousser l’échéance de mise en accessibilité des lycées de la région et du patrimoine immobilier appartenant à la région à 2021 ! Après l’inapplication des lois de 1975 et de 2005, combien de temps faudra-t-il encore !

...

Source et intervention complète de la Représentante APF Haute Garonne : Blog APF 31

Audiodescription


podcast

 

18:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

19/06/2015

"Fin de vie: les sénateurs reculent sur tout" sur Libération

Selon un article d'Éric Favereau paru dans Libération :

Libération.fr"Les parlementaires les plus conservateurs ont détricoté la proposition de loi Claeys-Leonetti.

Mercredi soir, tard dans la nuit, ils ont achevé l’examen en première lecture de la proposition de loi sur le sujet : ils l’ont complètement vidé de son contenu, et cela contre l’avis du gouvernement. ( sur la sédation profonde et continue )

Vincent Lambert...

Un tel amendement... interdirait, par exemple, toute fin de vie à Vincent Lambert.

...Dernière reculade votée par les sénateurs, concernant les directives anticipées, que tout un chacun peut écrire."

Cette proposition de loi doit encore être votée au Sénat mardi prochain, puis revenir en seconde lecture à l'Assemblée Nationale qui aura le dernier mot. 

Source : Libération.fr

Audiodescription


podcast

 

 

18:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

18/06/2015

Prise en compte des frais professionnels réels pour les bénéficiaires de l’AAH : une victoire justifiée !

Cour d'appel.jpgL’Association des paralysés de France (APF) se félicite de la décision de la Cour d’appel de Poitiers qui stipule que les frais professionnels réels doivent être pris en compte par la Caisse d’allocations familiales (CAF) dans le calcul de l’allocation adulte handicapé (AAH).

Cette décision, qui concerne un adhérent APF de Vendée, répond à une revendication portée par l’APF depuis 2010 auprès des pouvoirs publics et de la Caisse nationale d’allocations familiales (CNAF). Une victoire justifiée obtenue notamment grâce à l’implication et à la détermination de la délégation départementale APF de Vendée.

L’APF salue cet arbitrage juste qui prend en compte la réalité des situations vécues par les personnes en situation de handicap bénéficiaires de l’AAH et qui correspond aux textes de loi, contrairement aux pratiques des CAF !

L’association espère que cette décision fera jurisprudence et demande ainsi à toutes les CAF d’appliquer ce principe dès maintenant.

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

Icône audio


podcast

18:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Découvrez le guide Lapeyre de la maison accessible

Lapeyre guide maison accessible.JPGLapeyre, l’un des spécialistes du bricolage et de l’aménagement intérieur édite un « Guide de la maison accessible » gratuit et grand public regroupant de multiples solutions, des conseils, des services et des informations sur les aides pour améliorer l'autonomie, le bien-être, la sécurité et l'accessibilité dans chaque pièce du logement.

Pédagogique et ludique, il présente plus de 100 solutions pour adapter son logement à ses besoins au fil des années et, ainsi, prolonger l'autonomie des personnes à leur domicile.

 

Télécharger le catalogue Lapeyre  "le guide de la maison accessible"

 

Source: Blog APF Gard

Icône audidescription.jpg


podcast

13:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

17/06/2015

Le Collectif pour une France accessible se mobilise suite aux débats du Sénat le 2 juin sur l'ordonnance accessibilité

Visuel Collectif pour une france accessible.jpgAprès le choc qu'ont constitué les débats autour de l'Ordonnance du 26 septembre 2014 et des amendements, votés ou rejetés, au Sénat ce 2 juin 2015, le Collectif pour une France accessible condamne sans appel l'adoption par une large majorité de sénateurs d'un texte gouvernemental qui constitue un immense retour en arrière en matière d'accessibilité du cadre bâti et des transports.

En effet,  si l'Ordonnance du 26 septembre 2014 a été amendée positivement à la marge sur certains points, elle a en revanche été profondément aggravée sur des points essentiels pour le plus grand intérêt des acteurs de l'immobilier mais au mépris de l'intérêt général de la population ; et ce à partir d'allégations mensongères destinées à tromper l'ensemble des membres du Sénat et de raisonnements profondément antidémocratiques qui déshonorent le Gouvernement et les Sénateurs qui l'ont soutenu !

 

Ainsi, le Collectif pour une France accessible a interpellé le Président de la République, les Présidents des groupes parlementaires, les organisations syndicales et les médias en leur envoyant la déclaration du Collectif ainsi que les argumentaires sur l'Ordonnance. 

Retrouvez l'ensemble de ces documents sur le site du Collectif pour une France accessible.

Source : reflexe-handicap.org

icône audio


podcast

18:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |