UA-108877952-1

Actualitté : "Handicap : 93 % de l'offre éditoriale restent inaccessibles"

Vu sur le site des univers du livre Actualitté :

Capture écran Les doigts qui rêvent, jpg"À l'occasion de la journée mondiale du livre et du droit d'auteur, le 23 avril, l'UNESCO* a rassemblé différents acteurs pour aborder la question de l'accessibilité des contenus culturels et scientifiques pour les personnes en situation de handicap. Une problématique qui s'inscrit dans le contexte de la réforme du droit d'auteur, notamment avec le traité de Marrakech, qui n'a toujours pas été ratifié."

Nous vous avions parlé de cette journée mondiale de l'UNESCO* ici-même il y a 10 jours, en présentant ce programme.

Lors de ces conférences, il a été a rappelé "que les personnes en situation de handicap représentaient près de 10 à 15 % de la population européenne, alors même que seuls 5 à 7 % de l'offre éditoriale seraient disponibles sous des formats accessibles pour ces personnes..."

Il est vrai que la politique du handicap dépend de chaque état européen.

"Marie Renée Hector, Présidente du Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA): « Cette tendance à ne pas vouloir apprendre le braille aux enfants est dangereuse. Passer au tout audio risque de faire d'eux de nouveaux illettrés. » ...

La maison d'édition associative Les Doigts Qui Rêvent propose une offre éditoriale accessible à tous les enfants. Leur objectif, permettre à ces derniers de « Lire sans handicap, et non pas “avec handicap” »...Et ... de rappeler que c'est bien « la société qui n'est pas adaptée » aux personnes. Alors qu'en 2011, ce sont près de 11 300 livres pour enfants qui sont sortis, mais seuls 10 à 20 étaient accessibles à tous. "

Source : Actualitte.com , Photo : capture écran Les doigts qui rêvent

*UNESCO : Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture


podcast

Les commentaires sont fermés.