UA-108877952-1

Sylvart, art handicap et forêt, dans les Cévennes

Capture écran Sylvart.org, jpg

"SYLVART signifie « l’art de la forêt ». C’est un terme inventé par Damien Odoul lors d’une marche en nature. Cinéaste et poète, aux origines lozériennes, Damien Odoul a décidé de créer un lieu unique dans le monde où la forêt fait acte de patrimoine."

SYLVART, situé sur la commune de Bassurels en Lozère,  développe une démarche créative en soutenant des artistes avec un handicap mental.

Les œuvres qui sont développées sont réalisées « de façon environnementale », c’est-à-dire avec les matériaux naturels et écologiques propres à la forêt.

Une résidence collective accueille chaque mois de juin un groupe d’environ cinq artistes porteurs d’un handicap mental de renommée internationale.  La nature et le territoire sont l’unique matériau utilisé. Tout au long de la résidence, les artistes sont en relation avec différents artistes-intervenants réputés dans leur discipline qui leur offrent des ateliers de création.

Photo oeuvre Sylvart, http://residence-sylvart.blogspot.fr/, jpgChaque année au printemps, SYLVART reçoit un artiste porteur de handicap mental durant trois à quatre semaines à l’intérieur même de la forêt. Pérenne ou éphémère, l’œuvre ou les œuvres créées dans le cadre de cette résidence sont découvertes par le public sur le site lors des portes ouvertes. Le travail de création est quant à lui visible dans le monde entier grâce au webdocumentaire, dont un, prochainement sur Arte.
A la différence de la résidence collective, l’artiste invité de ce programme est seul ou accompagné d’un éducateur spécialisé si besoin.

Tout au long de leur séjour dans la forêt, les résidents, les artistes-intervenants et l’équipe SYLVART ont la possibilité d’écrire et de décrire leur expérience au quotidien sur un blog hébergé sur le site internet de SYLVART.

Sources : accr-europ.org, Photos : Sylvart.org

 

Icone handicap visuel
podcast

Les commentaires sont fermés.