UA-108877952-1

Handicap et pauvreté : une fatalité ?

Affiche Imprimerie du 22 mai, jpgA la veille de la Conférence nationale du handicap qui aura lieu ce jeudi, l’APF vient de faire part de ses analyses à l’Elysée et au gouvernement, concernant  le rapport « Les liens entre handicap et pauvreté : les difficultés dans l’accès aux droits et aux ressources » réalisé par l'IGAS* (Christine Abrossimov et François Chérèque).

Les constats posés par le rapport sont sans appel et pointent les principales difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap et leurs familles dans leur quotidien :

. Les bénéficiaires de l’AAH* sont trois fois plus pauvres en conditions de vie que la population générale

- L’insuffisante couverture des restes à charge ou des frais non couverts des dépenses engagées du fait de la situation de handicap qui constitue un obstacle majeur dans la lutte contre la pauvreté et pour la participation des personnes en situation de handicap.

- Le manque d’études et de données complètes sur la situation de pauvreté de ces personnes.

Certaines préconisations vont dans le bon sens mais ne vont parfois pas assez loin :

- Limitation et respect des délais d’instruction par les MDPH*

- .....

- Amélioration du panier de soins, diminution des restes à charge et augmentation de l'Aide  à la Complémentaire Santé.

- Fusion de l’ASI* et de l’AAH* qui, sous réserve d’un alignement des conditions de l’ASI* sur celles de l’AAH*

D’autres propositions se révèlent parfois très insuffisantes ou à côté des enjeux principaux

Photo manif Ni pauvre ni soumis, jpg- Sur la compensation, le véritable enjeu est esquivé....

- Concernant l'emploi et le logement ....

Enfin deux propositions constituent un recul inacceptable pour les droits des personnes :

- Les problématiques d’accès à la formation et à la qualification sont de véritables freins.

- La suppression de la carte d’invalidité. Cette proposition est porteuse de réduction des multiples « droits connexes» ouverts aujourd’hui par la carte d'invalidité.

*AAH : Allocation Adulte Handicapé

*ASI : Allocation Supplémentaire Invalidité

*IGAS : Inspection Générale des Affaires Sociales

*MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées

Source et article complet: reflexe-handicap.org, Photos : Imprimerie 22 mars, nipauvrenisoumis.org

 

Les commentaires sont fermés.