02/11/2014

Centre Bouffard-Vercelli Cerbère : Neuville dans le flou, la lutte continue...

Photo du CBVC vu du haut, jpgDans une interview à ITV66, lors de sa venue à Argelès, la Secrétaire d'État Ségolène Neuville confirme le déplacement des lits de rééducation fonctionnelle et de réadaptation du Centre Bouffard-Vercelli vers l'hopital de Perpignan en laissant des places "hybrides" de type Maison Accueil Spécialisé ou autres sans beaucoup plus de précisions... Le CBVC et les autres centres de la Côte Vermeille deviendraient des zones "tampons" pour les handicapés.

Vidéo ITV66 sur Youtube

Photo emlpacement prévu CBV à PerpignanOutre que cela ferait perdre la moitiè des lits et près de 140 emplois à Cerbère, ce projet, non finalisé, coûterait 57 millions d'Euros au moins selon le cabinet d'expertise EVS Expertise. Le site prévu à l'hopital de Perpîgnan n'est pas très engageant : pas de piscine de rééducation, pas de gymnase, peu de place et décor n'encourageant pas l'acceptation de son handicap. De nombreux personnels hospitaliers de Perpignan, tout comme la majorité du personnel du CBVC, sont d'ailleurs contre ce projet.

L'Association contre la délocalisation du CBVC qui a invité la Secrétaire d'État a venir visiter le Centre continue son combat contre ce projet et prévoit une journée d'action à Perpignan le 12 novembre 2014 conjoitement et cela est nouveau, avec le CIAH 66*.

Texte et photos : G.D.

* CIAH 66 : Collectif Inter Associatif du Handicap des Pyrénées Orientales

A lire aussi :

Centre Bouffard Vercelli Cerbère et délocalisation : une revue de presse

Centre Bouffard-Vercelli : la menace de délocalisation reste de mise

Une grève de la faim au Centre Bouffard-Vercelli Cerbère contre la délocalisation

Centre Bouffard-Vercelli Cerbère: nouveau rassemblement contre la délocalisation

Centre Bouffard-Vercelli : manifestation hier contre la délocalisation
 

12:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.