05/07/2014

Les pauvres moins pauvres, ce n'est pas pour maintenant...

Selon un article d'Aurélia Sevestre de Faire-face.fr : "Bientôt 15% de la population française dans la pauvreté"

Affiche ASBL 22 Mars, les riches moins riches, les pauvres moins pauvres c'est pour quand?, jpgRendu à la ministre Ségolène Neuville et dévoilé ce mercredi, le 8e rapport de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (Onpes) tire la sonnette d’alarme : face à la hausse des inégalités et de la pauvreté en France, « la prolongation de la crise entraîne des risques de ruptures sociales ».....

Des pauvres toujours plus pauvres…La tendance à l’augmentation de la pauvreté, constatée dès le milieu des années 2000, s’accélère depuis 2008 pour toucher 14,3 % de la population : 8,7 millions de Français vivent avec moins de 977 € * par mois en 2011. Sur ce nombre, la moitié doit faire avec moins de 690 € par mois. Ainsi, la pauvreté s’intensifie.

Sans surprise, la misère se concentre là où le chômage est le plus fort. Dans le Nord et le Languedoc-Roussillon....
Autre voyant rouge : le nombre de personnes vivant des minima sociaux a progressé de 20 % en cinq ans pour concerner 2,8 millions de personnes fin 2012. Or, ces allocations (RSA, AAH, etc.), trop faiblement revalorisées, n’ont pas augmenté aussi rapidement que le Smic, observent les auteurs....

Et des riches encore plus riches…

...« Héritages et donations atteignent aujourd’hui le même niveau qu’en 1918 », précisent les auteurs....

* Le seuil de pauvreté correspond à 60 % du niveau de vie médian, partageant la population en deux parties égales. En 2011, la moitié des Français vit avec moins de 1 640 € nets par mois, l’autre moitié avec plus.

Article complet : Faire-face.fr , Photo : Affiche asbl 22 Mars

11:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.