27/05/2014

Quais de gare : l’APF attend de la polémique qu’elle soit utile !

Suite aux déclarations de Ségolène Royal et de Claire-Lise Campion au sujet de la mise en accessibilité de 1300 quais de gare et de la polémique sur la taille des trains, l’APF attend un réel engagement en faveur de l’accessibilité des quais de gare.


Bévue à la SNCF : Royal demande à Pepy de... par leparisien

L’APF demande à la SNCF, à RFF et aux conseils régionaux de prendre les bonnes mesures et de s’engager fermement en prévoyant une mise en accessibilité systématique des quais à l’occasion des travaux qui auront lieu dans les mois à venir.


Car l’inaccessibilité des établissements recevant du public, des transports en commun et de la voirie rabotent quotidiennement la vie de millions de personnes en situation de handicap.

 

L’APF rappelle que l’accessibilité ne doit pas être uniquement dictée par des effets d’aubaines mais doit être mise en œuvre dans le cadre d’une politique d’investissement ambitieuse qui répond à des engagements forts.

Alors que les futurs agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) ne laissent entrevoir une mise en accessibilité des quais de gare qu’en 2024, il semble aujourd’hui, que la mise en accessibilité de 1300 d’entre eux puisse être réalisée en quelques mois. L’APF se réjouit de cette bonne nouvelle et constate que l’accessibilité devient soudainement possible lorsqu’il s’agit de réagir à une polémique !

 

Mais alors qu’on évoque la situation de 1300 quais de gare, que vont devenir les 7400 quais restants ? L’APF ne veut pas attendre 2024 pour que soient réalisés les aménagements de ces quais et demande une mise en accessibilité dans des délais plus courts.

 

L’APF souhaite que les trains puissent accéder aux gares ; elle souhaite aussi et surtout que tous les voyageurs puissent accéder aux trains.

 

Ainsi, à défaut de pouvoir compter sérieusement sur de nouvelles polémiques, l’APF attend la mise en place de politiques d’investissement claires et concrètes en faveur de l’accessibilité. L’association rappelle qu’elle attend également des délais significativement resserrés dans le cadre des Ad’AP et que plus de 220 000 personnes se sont déjà engagées pour l’accessibilité sur www.change.org/accessibilite.

Communiqué de l'APF publié sur : presse.blogs.apf.asso.fr

11:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.