04/04/2014

Les associations de personnes handicapées montent le ton pour descendre le manque d'ascenseurs

Photo de porte d'ascenceur, jpgUne nouvelle résidence vient d’être construite près de chez vous ? Pas sûr, si vous êtes en fauteuil roulant, que vous puissiez rendre visite à votre ami qui y loue un appartement au 2e étage… « La plupart des immeubles d’habitation neufs restent largement inaccessibles aux personnes en situation de handicap », regrette Nicolas Mérille, conseiller national accessibilité à l’APF.

En cause, la réglementation sur les ascenseurs : ils ne sont obligatoires que dans les bâtiments d’habitation collectifs d’au moins quatre étages en plus du rez-de-chaussée (R+4). Or, les communes privilégient les constructions de plus faible hauteur, avec 3 étages maximum (R+3)

2 fois plus d’immeubles neufs sans ascenseur obligatoire que d’immeubles avec ascenseur

En 2012, deux fois plus de permis de construire ont été accordés pour des immeubles R+3 ou moins (144 000) que pour des R+4 ou plus (70 000). Et ce décalage va en s’accentuant : au début des années 2000, leur nombre était équivalent. Bien sûr, rien n’interdit le promoteur d’installer un ascenseur dans les petits immeubles. Mais rien ne l’y oblige…

...

Source et suite de l'article : Faire-face.fr Franck Seuret, Photo : DR

09:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.