29/03/2014

Le premier salon handicap et sexualité a eu lieu mardi à Bruxelles

Scène érotique, Pompéi, casa_di_cecilio_giocondoC’est une première en Belgique. Le salon de la sexualité et du handicap s’est tenu mardi, aux Ateliers des Tanneurs de Bruxelles. L’occasion pour plus de 400 participants, handicapés moteur, intellectuel ou les deux, de profiter d’une journée consacrée à l’intimité, au sexe et à la maîtrise de son corps.

L’atelier-débat sur la masturbation fait salle comble. Les témoignages se succèdent et permettent de mesurer la nécessité pour les participants de libérer la parole. "C’est quoi la masturbation ?", demande l’un. "On ne peut pas en parler à nos parents", estime l’autre. "C’est pas facile de gérer ses envies le matin quand un professionnel te lave."

L’assemblée éclate de rire. Puis très vite, le débat s’étend à la vie affective en général. "Moi j’ai flashé sur des filles valides. Ce sont les râteaux les plus violents que j’ai eus", confie un jeune homme.

...

Source et suite de l'article : DHnet.be Louise Sébille Vignaud , Photo : Saiko

09:15 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.