22/03/2014

Quand une pétition dépasse les 100 000 signataires en une semaine

La pétition lancée par l’APF, avec le soutien du sportif handicapé Philippe Croizon, jeudi 13 mars sur change.org pour « dire oui à l’accessibilité », s’est répandue comme une bouffée de colère. La colère de toutes ces personnes en situation de handicap ne veulant pas attendre dix années de plus leur liberté d’aller et venir. Résultat : 100 000 signataires en une semaine !

APF Petition, Croizon, change.org

 

Le Premier ministre a en effet annoncé fin février que les exploitants n’ayant pas rendu accessibles leur établissement recevant du public ou leur service de transport avant début 2015 bénéficieront d’un délai supplémentaire de trois à neuf années, voire un peu plus, s’ils s’engagent formellement sur un calendrier chiffré des travaux à réaliser. C’est le dispositif des agendas d’accessibilité programmée (Ad’ap).

 

« Un des meilleurs démarrages » des 22 000 pétitions de change.org

http://www.change.org/accessibilite

« C’est l’un des meilleurs démarrages enregistrés parmi les 22 000 pétitions mises en ligne sur notre site, précise Sarah Durieux, chargée de campagne senior de la plateforme change.org. Le résultat est d’autant plus remarquable qu’elle a bénéficié d’une faible médiatisation. Mais le texte en préambule de la pétition, rédigé par Philippe Croizon, lui a apporté une dimension humaine. »

Une audience « révélatrice d’une véritable demande sociale ».

 


L’APF veut aussi y voir le signe que « le combat pour l’accessibilité réunit largement les Français. Cette audience est révélatrice d'une véritable demande sociale, puisque l'accessibilité profite à de nombreux publics : personnes âgées, parents avec poussette, femmes enceintes, etc. »

L’association demande des délais de mise en accessibilité plus resserrés. Elle veut croire que le succès de cette pétition, couplé à des manifestations locales, peut amener le gouvernement à revoir sa position.

Avec 140 000 signatures, les poussins auto-entrepreneurs ont fait reculer le gouvernement

« Notre site a montré qu’une pétition peut contribuer à faire bouger les choses, approuve Sarah Durieux. Le mouvement des poussins auto-entrepreneurs et sa pétition aux 140 000 signataires, a obtenu un large amendement du projet de loi réformant son statut. »

Le gouvernement, lui, a fait savoir que l’ordonnance précisant les dispositions des Ad’ap serait publiée « à l’été ». Restent trois mois pour convaincre.

Sources : Faire-face.fr Franck Seuret – Photo DR

08:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.