08/02/2014

La justice oblige l’Assurance maladie à rembourser à une malade ses frais de transport jusqu’à l’hôpital

sigle HopitalL’Assurance maladie « devra prendre en charge les frais de transport de Mme F. » au CHU de Montpellier (Hérault), à 400 km de son domicile : ainsi en a décidé le Tribunal des affaires de sécurité sociale de Roanne, vient de faire savoir la Fnath, qui a assisté la plaignante. Cette habitante de la Loire souffre d’une fibromyalgie, une maladie caractérisée par des douleurs articulaires et musculaires diffuses.

En 2012, des médecins de Roanne et de Saint-Étienne l’orientent vers l’unité de psycho-somatique du CHU de Montpellier : elle pourra y bénéficier d’un traitement qui nécessite une hospitalisation de trois jours tous les mois et demi.Son médecin traitant lui établit donc une prescription médicale pour 12 trajets de son domicile à Montpellier, à  400 km. Mais la Caisse primaire d’assurance maladie de la Loire (CPAM) refuse de payer ces frais de transport au motif que « le soin aurait pu être dispensé dans une structure de soins plus proche du domicile du malade. » Et elle limite son remboursement à 170 km, soit la distance qui sépare cette dernière de Saint-Etienne.

...

Source et suite de l'article : Faire-face.fr Franck Seuret , Photo DR

09:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.