01/12/2013

Prostitution : demain, les personnes handicapées des clients comme les autres ?

La proposition de loi prévoyant notamment, mais ce n'est pas son seul objectif, la pénalisation des clients de prostitué(e)s a commencé son chemin parlementaire à l’Assemblée nationale. Et elle divise bien au-delà des traditionnels clivages politiques gauche-droite.

Si cette loi est adoptée- la pénalisation des clients a été votée vendredi, elle condamnera à 1 500 euros d’amende (3 000 en cas de récidive) toute personne achetant un acte sexuel. Parmi elles, les personnes en situation de handicaps, ayant recours (même si cela reste interdit en France) à des sessions d’assistance sexuelle.

François Morel sur France inter se demandait vendredi si le service d'accompagnement sexuel devrait-être une exception à cette loi, comme le demande  l'association CH(s)OSE qui milite pour la création de service d'accompagnement sexuel en France.

Source et suite de l'article : Faire-face.fr Valérie Di Chiappari - Photo DR

09:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.