28/11/2013

Les fonds départementaux de compensation du handicap en sursis ?

Releveur personne, handicapAucun crédit de financement n’est inscrit au projet de loi de finances (PLF) 2014, actuellement en cours d’examen parlementaire. Ces fonds, gérés par les maisons départementales des personnes handicapées, accordent des aides financières aux allocataires pour couvrir tout ou partie de leur reste à charge sur les aides techniques, l’aménagement d’un véhicule, etc. Ils sont financés par l’État, les Caisses primaires d’assurance maladie, les conseils généraux, etc. En théorie du moins, car dans les faits, les financeurs rechignent.

11 millions de 2011 à 2013

À commencer par l’État qui avait cessé de les abonder en 2008. En 2011, suite à la conférence nationale du handicap, le gouvernement Fillon s’était engagé à leur verser 11 millions d’euros, étalés sur trois années, jusqu’à 2013. Ce qui a été fait. « Répartis entre tous les fonds, la somme est modeste mais elle a le mérite d’amorcer la pompe : puisque l’État met la main au porte-monnaie, les autres financeurs suivent plus facilement, précise Malika Boubékeur, conseiller national compensation et autonomie de l’APF. Je m’inquiète donc de voir que le gouvernement n’a rien prévu dans le PLF car cela risque d’inciter d’autres contributeurs à se retirer. »

Source et suite de l'article : Faire-face.fr Franck Seuret, Photo : DR

11:22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.