03/10/2013

Agent orange, un film pour dénoncer un crime impuni

De 1961 à 1971, l’armée américaine a déversé sur le Sud-Vietnam des millions de litres de défoliants très toxiques. Dont le tristement célèbre Agent orange, contenant de la dioxine et principalement fourni par Monsanto. Une arme de guerre qui continue aujourd’hui à ravager la flore, la faune, les populations. Selon la Croix rouge vietnamienne, entre deux et trois millions de personnes sont touchées : parmi elles, au moins 800 000 Vietnamiens, lourdement handicapés ou ayant de graves problèmes de santé (maladies systémiques, cardiaques, pulmonaires, leucémies, cancers …).

Des soldats (américains, australiens, néo-zélandais, sud-coréens) ont également été contaminés. Mais, si les vétérans américains ont été indemnisés en échange de l’arrêt de toute poursuite judiciaire ; les victimes vietnamiennes, elles, n’ont rien perçu…

Pour réclamer justice, les associations Orchidées et Orange Dihoxyn ont produit ensemble un film : Vietnam : Agent orange, une bombe à retardement. Il s’agit aussi de mieux faire connaître ce dossier dramatique et éminemment politique à l’opinion publique internationale et de récolter des dons en vue de construire un centre d’accueil et d’accompagnement pour les victimes.

 

Source et suite de l'article: Faire-face.fr

09:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.