UA-108877952-1

  • Une famille conteste les décisions de la ‪MDPH‬ de Vendée devant le tribunal

    Les parents de Coleen ne décolèrent pas. Alors que jusqu'alors la fillette bénéficiait d'une carte d'invalidité, d'une carte de stationnement, de l'Allocation d'Education de l'Enfant Handicapé complément 3, la MDPH de Vendée a décidé de tout lui retirer, alors même que sa situation ne s'est pas améliorée et que personne ne l'a rencontrée !

    Lire la suite

  • Historique et accessible, c’est possible : l’exemple de l’Abbaye de Cluny

    L’Abbaye de Cluny, qui accueille sur son site l’Ecole des Arts et Métiers (A&M), est exemplaire en matière d’accessibilité. C’est Rémy Chantegros, président de la Fondation Handitecam -fondation hébergée par la Fondation des Arts et Métiers- et président du Conseil de Centre de l’Ecole, qui a accompagné le projet de mise en accessibilité et la démarche de l’Architecte en Chef des Monuments Historiques Frédéric Didier.


  • Municipales 2014 : et le handicap dans tout ça ?

    En vue des prochaines élections municipales de 2014, l'APF du Gard est allé à la rencontre du grand public, afin de les interpeller au sujet des problématiques du handicap, que devraient traiter leur futur maire et son équipe.

  • Piscine accessible en Lozère, pays des sources et du tourisme

    Peu de piscines sont accessibles en Lozère pourtant pays des sources et de tourisme.

    A La Canourgue, la mairie a fait un gros effort pour rendre la piscine découverte totalement accessible : sur simple demande un fauteuil de mise à l’eau est installé au bord de la piscine.

    Saluons l’effort du maire.  Mise à l'eau, piscine accessible, espagne

    A Mende,  la mairie a l’intention de mettre à disposition un fauteuil de mise à l’eau.

    Nous espérons que cela se fera rapidement.

    A St Chely d’Apcher la situation est identique.

    A Marvejols la piscine extérieure  est accessible mais pas de mise à l’eau.

     

    Nous ne connaissons pas de piscine accessible dans le sud du département, pourtant très touristique.

    Ni d’endroit de mise à l’eau accessible au bord des rivières.

    Si vous en connaissez, prière de nous contacter pour rectifier cet article

    ( cd.48@apf.asso.fr )

     

  • Je veux faire l'amour : paraplégique demande assistance sexuelle

     

    Le 11 mars dernier, le comité consultatif national d'éthique rendait un avis négatif sur la question de l'assistance sexuelle pour les personnes handicapées. C'est Roselyne Bachelot, alors ministre des solidarités et de la cohésion sociale qui avait saisi le comité sur le sujet.

    Sujet tabou et chargé d'idées reçues. En mai 2006, selon un sondage IFOP commandé par l'APF, 61 % des personnes interrogées pensaient que les personnes handicapées n'avaient tout simplement pas de sexualité.

     

    Même si le comité soulignait dans son rapport les situations de souffrance et de solitude, il estimait que la France ne pouvait pas créer un statut légal d'assistant sexuel, comme il en existe aux Etats Unis, en Suisse, aux Pays bas ou en Belgique.

    Le magazine de la rédaction est allé à la rencontre de celles et ceux qui ont réagi à ce refus du comité... en disant "je veux faire l'amour".

    Reportage de Florence Sturm, réalisé par Annie Brault, avec Francis Pascal à la prise de son.